Rechercher

Netanyahu a quitté l’hôpital après un malaise à Yom Kippour

Le bureau de l'ancien Premier ministre indique que tous les résultats de ses examens médicaux sont normaux et qu'il a repris toutes ses activités

Le chef du Likud et leader de l'opposition Benjamin Netanyahu s'adressant aux médias à Tel Aviv, le 3 octobre 2022. (Crédit :Avshalom Sassoni/Flash90)
Le chef du Likud et leader de l'opposition Benjamin Netanyahu s'adressant aux médias à Tel Aviv, le 3 octobre 2022. (Crédit :Avshalom Sassoni/Flash90)

Le leader de l’opposition, Benjamin Netanyahu, a quitté l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem jeudi matin après y avoir passé la nuit en observation. Il avait fait un malaise à la synagogue pendant un office de Yom Kippour.

Un communiqué émis par le bureau de l’ancien Premier ministre a indiqué que les résultats de ses examens médicaux étaient normaux, qu’il avait « déjà repris toutes ses activités » et qu’il allait « faire sa marche matinale ».

L’ancien Premier ministre a remercié « les personnels dévoués » de Shaare Zedek pour leurs soins, a dit le communiqué.

L’hôpital a confirmé, de son côté, que Netanyahu était dans un état stable et qu’il avait quitté l’établissement.

Il avait annoncé, mercredi dans la soirée, avoir mené une série d’examens médicaux sur Netanyahu qui n’ont rien révélé d’anormal, ajoutant que le chef de l’opposition se sentait bien mais qu’il avait été décidé de le garder en observation pendant une nuit.

« L’ancien Premier ministre Netanyahu est arrivé de manière indépendante à l’hôpital Shaare Zedek après un malaise à la fin du jeûne de Yom Kippour. Immédiatement à son arrivée, son état a été évalué et il a été soumis à une large série d’examens dont les résultats ont été normaux dans leur intégralité », a fait savoir l’hôpital.

« L’ancien Premier ministre Netanyahu se sent bien et, après consultation, il a été décidé qu’il resterait à l’hôpital pendant la nuit sous observation ».

« Je me sens bien et je remercie tout le monde pour son soutien et pour son amour », a écrit Netanyahu sur Twitter, mercredi soir.

Il a ajouté : « Gmar Hatimah Tovah » (Soyez inscrit dans le Livre de la Vie) », le vœu traditionnel lancé à l’occasion de la période des Grandes fêtes.

Son médecin personnel, Zvi Herman Berkowitz, aurait déclaré aux médias qu’il semblait être « dans un état excellent, pas même pâle ».

Selon le communiqué paru au nom du Likud, Netanyahu, 72 ans, a s’est « senti mal » alors qu’il assistait dans une synagogue de Jérusalem à une prière, celle de « Neïlah », célébrée à l’issue de Yom Kippour. Il jeûnait à ce moment-là.

Les services de Netanyahu n’ont pas détaillé la nature de son malaise, mais des médias israéliens ont évoqué une « douleur à la poitrine ».

Le communiqué avait indiqué qu’il avait été examiné dans un premier temps à la synagogue et que tout avait semblé normal, mais qu’il avait pris la décision d’aller à Shaare Zedek de son plein gré.

Il a été amené à l’hôpital par son chauffeur.

Le Premier ministre Yair Lapid lui a souhaité un rétablissement rapide dans une déclaration.

Israël va retourner aux urnes pour la cinquième fois en moins de quatre ans en date du 1er novembre. Netanyahu, qui a été Premier ministre pendant douze années consécutives, de 2009 à 2021, cherche à écarter Lapid du pouvoir.

Yom Kippur a commencé mardi au crépuscule et s’est achevé mercredi soir. Connue aussi sous le nom de jour du Grand pardon, la fête est marquée par un jeûne de 25 heures.

Les personnels médicaux prennent en charge des centaines de personnes, lors de Yom Kippour, pour des évanouissements, une déshydratation et autres malaises en raison du jeûne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...