Rechercher

Netanyahu a relayé l’appel d’Aryeh Deri à bloquer les prières des Femmes du Mur

Le leader de l'opposition a retweeté une publication du chef du Shas appelant à se réunir au mur Occidental demain pour perturber le service de prière mensuel du groupe

Le député travailliste Gilad Kariv remet une Torah aux activistes des Femmes du Mur, le 7 octobre 2021. (Crédit : Gilad Kariv/Twitter)
Le député travailliste Gilad Kariv remet une Torah aux activistes des Femmes du Mur, le 7 octobre 2021. (Crédit : Gilad Kariv/Twitter)

Le leader de l’opposition et ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu a partagé jeudi une publication du leader du parti Shas, Aryeh Deri appelant les gens à venir au mur Occidental demain pour bloquer le service de prière mensuel organisé par les Femmes du Mur.

Netanyahu a retweeté une publication de Deri, dans laquelle il écrit : « Demain, vendredi, Rosh Hodesh (nouvelle lune) Kislev, à 7 heures du matin, moi et des dizaines de membres de la Knesset arriverons pour prier au mur Occidental… J’appelle tous ceux qui croient en la sainteté du mur à venir prier avec nous, afin que Dieu nous en préserve, ce lieu saint ne soit pas profané. »

Les Femmes du Mur, un groupe de prière progressiste qui estime que les femmes devraient être autorisées à prier avec un rouleau de la Torah au Mur occidental, y organise des prières chaque Rosh Hodesh, qui marque le début du mois hébraïque. Les activités du groupe sont depuis longtemps combattues par les politiciens ultra-orthodoxes, et leurs prières sont régulièrement perturbées par des manifestants.

En 2016, le gouvernement de Netanyahu a approuvé un accord de compromis visant à créer un pavillon de prière pluraliste permanent au mur Occidental, après des années de négociations entre Israël et les dirigeants de la diaspora. Mais un an plus tard, le Premier ministre de l’époque a capitulé devant la pression de ses partenaires de coalition ultra-orthodoxes et a gelé indéfiniment l’accord.

Les membres du gouvernement actuel, dirigé par le Premier ministre Naftali Bennett, ont indiqué qu’ils envisageaient de relancer l’accord.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...