Netanyahu a rencontré le PDG de Alibaba, géant du commerce en ligne, à Jérusalem
Rechercher

Netanyahu a rencontré le PDG de Alibaba, géant du commerce en ligne, à Jérusalem

Jack Ma a également visité les bureaux de la start-up israélienne OrCam

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) serre la main du fondateur d'Alibaba, Jack Ma, le 2 mai 2018 (Haim Tzach / GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) serre la main du fondateur d'Alibaba, Jack Ma, le 2 mai 2018 (Haim Tzach / GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré mercredi derniere Jack Ma, président en exercice de Alibaba, géant chinois du commerce en ligne, et a vanté les opportunités de collaboration.

« Il y a des opportunités incroyables ici », a déclaré Netanyahu à Ma lors de sa visite à Jérusalem. « Le plus important est que nous ayons ici une convergence de votre excellent sens des affaires et de votre technologie avec notre technologie et notre innovation. L’innovation est la clé. »

« Vous êtes un leader très performant dans une activité très compétitive et dans un monde très compétitif, et le monde appartient à ceux qui innovent. Israël est la nation de l’innovation », a ajouté Netanyahu, appelant Ma à investir en Israël.

Ma a affirmé qu’il avait reçu beaucoup de demandes et qu’il rencontrait beaucoup de gens en Israël. « Dans les deux prochains jours, nous serons très occupés », a-t-il dit, ajoutant qu’il explorait les opportunités d’affaires dans le pays.

Ma a noté qu’Israël était un pays beaucoup plus pacifique que ce qu’il pensait, avec une économie et une sécurité solides.

C’est la troisième fois que Netanyahu et Ma se rencontrent, les rencontres précédentes ayant eu lieu à Davos en janvier 2016 et en Chine en mars 2017. Lors de ces deux réunions, Netanyahu avait invité Ma à venir en Israël.

La délégation d’Alibaba dans les bureaux d’OrCam à Jérusalem, le 2 mai 2018 (Autorisation)

Ma s’est également rendu mercredi dans les bureaux de la start-up israélienne OrCam, créée par les fondateurs de Mobileye, Amnon Shashua et Ziv Aviram. le firme de technologie automobile Mobileye a été vendue à Intel l’année dernière pour la somme spectaculaire de 15,3 milliards de dollars.

OrCam est une entreprise qui développe des dispositifs pour assister les aveugles et les malvoyants à l’aide de l’intelligence artificielle. Les visiteurs chinois ont essayé cette technologie et ont également été informés sur Mobileye.

« La visite de nombreux représentants internationaux au sein des entreprises israéliennes démontre encore la force d’Israël et sa capacité à changer le monde », a dit Aviram lors de cette réunion, selon un communiqué. Il a ajouté qu’il était important pour sa firme de présenter ses produits à Alibaba, la technologie pouvant aider à émanciper les individus atteints de handicaps visuels.

Ma et sa délégation se sont rendus mardi dans les locaux du fonds de capital-risque Jerusalem Venture Partners (JVP), dont la firme chinoise est partenaire dans les investissements dans des start-ups technologiques israéliennes. Là-bas, la délégation a rencontré des cadres de JVP et notamment Erel Margalit, son président et fondateur, et les sociétés de portefeuille du fonds.

Le président de JVP Erel Margalit, à gauche, aux côtés de Jack Ma, d’Alibaba, deuxième à gauche, dans les locaux de JVP à Jérusalem, le 1er mai 2018 (Autorisation)

Le magnat, investisseur et philanthrope chinois devrait faire une conférence devant les étudiants de l’université de Tel Aviv dans la journée de jeudi, recevoir un doctorat honoraire de l’université et rencontrer des chercheurs des secteurs de l’intelligence artificielle, du génie et des sciences informatiques.

La firme chinoise a fait sa première incursion sur le marché des start-ups israéliennes en 2015 lorsqu’elle a investi en 2015 dans Visualead, une start-up de Tel-Aviv spécialisée dans le développement de code de réponse rapide « concepteur ». La même année, elle a établi un partenariat avec la société de capital-risque israélienne JVP pour investir dans de multiples start-ups israéliennes. Elle a également investi dans Twiggle, Infinity Augmented Reality, Lumus et ThetaRay. La firme a également fait part de son projet d’établir un bureau à Tel Aviv dans le cadre d’un programme de recherche et développement mondial à hauteur de 15 milliards de dollars.

La Chine, le pays le plus peuplé du monde qui est également la deuxième économie la plus développée, est encore un « acteur relativement mineur » dans l’économie israélienne, se concentrant presque exclusivement sur les investissements stratégiques, a établi le centre de recherche IVC au mois de février. Les investissements directs chinois, les fusions et acquisitions et les activités de rachat constituent environ 5 pour cent de l’activité totale en Israël, a fait savoir le rapport de l’IVC.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...