A l’ONU, Netanyahu accuse l’Iran d’abriter un « site de stockage atomique secret »
Rechercher

A l’ONU, Netanyahu accuse l’Iran d’abriter un « site de stockage atomique secret »

Le Premier ministre a menacé le Hezbollah, remercié Trump pour son soutien et critiqué le président de l’AP pour avoir rendu hommage aux terroristes

Benjamin Netanyahu à l'Assemblée générale de l'ONU, le 27 septembre 2018 (Crédit : capture d'écran YouTube)
Benjamin Netanyahu à l'Assemblée générale de l'ONU, le 27 septembre 2018 (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé jeudi l’Iran d’abriter un « site de stockage atomique secret », un « entrepôt atomique » à Téhéran, en montrant les photos d’un site dans la capitale iranienne.

« Ce que l’Iran cache, Israël le trouvera », a-t-il lancé à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU. Il a appelé l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à aller « inspecter immédiatement ce site avant que les Iraniens ne le vident », critiquant l’AIEA pour ne pas avoir su mener des investigations sur les éléments qu’il a présentés plus tôt cette année au sujet du programme nucléaire de l’Iran.

En réponse, « Aujourd’hui, je dévoile pour la première fois que l’Iran dispose d’une autre installation secrète à Téhéran », a-t-il déclaré.

Netanyahu a envoyé un message direct au président de l’AIEA, Yukiya Amano.

ראש הממשלה בנימין נתניהו נואם באו״ם

שתפו || נאום ראש הממשלה בנימין נתניהו בעצרת הכללית של האו״םPrime Minister Benjamin Netanyahu’s address to the UN General Assembly

Posted by ‎Benjamin Netanyahu – בנימין נתניהו‎ on Thursday, 27 September 2018

« Faites ce qui est juste, a-t-il déclaré. Allez inspecter, allez mener une enquête ».

« La raison pour laquelle l’Iran n’a pas détruit ses installations et son entrepôt atomiques est parce qu’il l’utilise encore », a déclaré Netanyahu.

« Nous agirons contre vous en Syrie, nous agirons contre vous en Iran, nous agirons contre vous n’importe quand et n’importe où », a déclaré Netanyahu en avertissement à l’Iran dans son discours à l’Assemblée générale des Nations unies.

« Nous agirons contre vous pour défendre notre État et notre peuple ».

Netanyahu a assuré que les Iraniens avaient commencé à évacuer ce que contient le site, qui pourrait renfermer selon lui jusqu’à « 300 tonnes de matériaux liés au nucléaires ».

« Les responsables iraniens essaient désespérément de vider les lieux (…) Rien que le mois dernier, ils ont retiré 15 kilos de matières radioactives », a-t-il ajouté.

Il a affirmé que ce site secret prouvait une fois encore que l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, qu’Européens, Russes et Chinois continuent à défendre malgré le retrait des Américains annoncé en mai par les Américains, reposait « sur un mensonge ».

Les dirigeants iraniens « n’ont pas abandonné leur objectif de développer des armes nucléaires » et ont l’intention de « réutiliser ce site dans quelques années », a-t-il affirmé avant d’ajouter: « Cela ne se produira pas ».

Netanyahu a déclaré que des pays européens se sont engagés dans une politique « d’apaisement » envers l’Iran en respectant les obligations prises dans le cadre de l’accord sur le nucléaire iranien.

« J’emploie le mot ‘apaisement’ avec prudence, a-t-il déclaré, mais il n’y a pas d’autre moyen de voir les choses ».

« La même semaine où l’Iran a été pris la main dans le sac en train d’essayer d’assassiner des citoyens européens, les dirigeants européens ont déroulé le tapis rouge au président Rouhani, et ont promis de lui donner plus d’argent », a ironisé Netanyahu.

« Ces dirigeants européens n’ont-ils rien retenu des leçons de l’histoire ? Vont-ils un jour se réveiller ? »

« Les soutiens de l’accord iranien avaient tort sur ce qui se passerait si les sanctions étaient réimposées, a déclaré Netanyahu. Regardons ce qui s’est produit avec l’économie de l’Iran maintenant que le président Trump force les entreprises à faire des affaires avec l’Iran et les Etats-Unis ».

« L’économie de l’Iran était florissante. Maintenant elle s’effondre, a-t-il déclaré. Si cela a un petit impact économique, imaginez ce qui se produira avec la prochaine série de sanctions américaines en novembre« .

Netanyahu a ajouté : « Israël remercie sincèrement le président Trump pour sa décision courageuse de se retirer de l’accord désastreux avec l’Iran ».

Benjamin Netanyahu à l’Assemblée générale de l’ONU, le 27 septembre 2018 (Crédit : capture d’écran YouTube)

Netanyahu accuse le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah d’ »utiliser délibérément le peuple innocent de Beyrouth comme un bouclier humain ».

En présentant des photos aériennes des entrepôts d’armes du Hezbollah dans la capitale libanaise, Netanyahu a déclaré : « Israël sait ce que vous faites, Israël sait où vous le faites, et Israël ne vous laissera pas faire ».

Netanyahu espère qu’Israël fera la paix avec les nations arabes, « y compris les Palestiniens »

« Je dois vous avouer quelque chose d’important », a déclaré Netanyahu entre ses critiques de l’accord iranien.

« Cela vous surprendra peut-être, mais je dois avouer que l’accord iranien a eu une conséquence positive. En donnant de la force à l’Iran, l’accord a rapproché Israël de nombreux États arabes plus que jamais auparavant. Une proximité et une amitié que je n’ai jamais vues de toute ma vie, et qui auraient été impensables il y a quelques années », a-t-il déclaré.

« Israël accorde une grande valeur à ces nouvelles amitiés, et j’espère que le jour arrivera bientôt où Israël aura des accords de paix formels, au-delà de l’Egypte et de la Jordanie, avec d’autres nations arabes, y compris les Palestiniens ».

Netanyahu a remercié Trump pour son soutien à Israël aux Nations unies, affirmant que la critique d’Israël dans l’institution internationale, y compris celle de la loi récemment adoptée de l’Eta nation, est antisémite.

Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies, s’entretient avec la presse au siège des Nations unies à New York, le 2 janvier 2018 (Crédit : Drew Angerer / Getty Images / AFP)

« Je veux profiter de cette opportunité pour exprimer les remerciements d’Israël au président Trump et à l’ambassadrice Haley pour le soutien qu’ils fournissent à Israël aux Nations unies », a-t-il déclaré.

« Israël a fait venir en liberté des Juifs éthiopiens pour leur donner une nouvelle vie en Israël, dans l’Etat juif. Pourtant, ici, aux Nations unies, Israël est accusé de racisme de manière absurde. Les citoyens arabes d’Israël ont exactement les mêmes droits que tous les autres citoyens israéliens. Mais ici, Israël est honteusement accusé d’apartheid », a-t-il déclaré.

« C’est le même vieil antisémitisme avec un tout nouveau visage. C’est tout ».

S’exprimant sur la loi de l’Etat-nation qu’Abbas avait fustigée depuis la même tribune, Netanyahu a déclaré : « Autrefois, le peuple juif était soumis aux calomnies et à des standards différents. Aujourd’hui, c’est au tour de l’État juif d’être soumis aux calomnies et aux doubles standards. Israël est traité de raciste parce qu’il fait de l’hébreu sa langue nationale ? ».

« C’est tout simplement grotesque, a-t-il lancé. Il y a plus de 50 pays qui ont des croix et des croissants sur leurs drapeaux. Et une dizaine de pays qui se définissent comme l’État-nation de leurs peuples. Aucun de ces pays n’a été stigmatisé pour avoir célébré son identité nationale ».

Netanyahu a critiqué le président de l’AP pour avoir rendu hommage aux terroristes lors de son discours à l’Assemblée générale des Nations unies. Abbas a fait référence aux « martyrs » palestiniens.

« Plus vous tuez, plus on vous paie. C’est la loi [palestinienne] Et vous condamnez la moralité d’Israël ? Vous traitez Israël de raciste ? Ce n’est pas le chemin de la paix », a déclaré Netanyahu.

« Cette institution ne devrait pas applaudir le chef d’un régime qui paie des terroristes. Les Nations unies devraient condamner une politique aussi ignoble ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...