Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Netanyahu accuse les manifestants anti-réforme d’avoir bloqué des ambulances

Le Magen David Adom dit que ses ambulances ont mis plus de temps pour arriver à destination mais aucun blocage délibéré n'a été rapporté

Des manifestants bloquent l'autoroute Tel Aviv-Haïfa près de Beit Yanai lors d'une manifestation contre la réforme judiciaire, le 11 juillet 2023 (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Des manifestants bloquent l'autoroute Tel Aviv-Haïfa près de Beit Yanai lors d'une manifestation contre la réforme judiciaire, le 11 juillet 2023 (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a retweeté le titre d’un article affirmant que des manifestants anti-réforme avaient empêché des ambulances de passer lors de manifestations de mardi, organisées dans tout le pays.

La circulation a été problématique dans tout le pays au moment où les manifestants bloquaient les axes de circulation, mais on n’a rapporté aucun cas de véhicules des services d’urgence délibérément retardés.

Le message de Netanyahu comprenait la capture d’écran d’un titre du site d’information Makor Rishon affirmant que « les manifestants de gauche avaient bloqué des ambulances, des malades de cancer et des handicapés », accompagné de témoignages ou exemples de personnes ou traitements retardés par les manifestants.

Ce tweet était la première réaction de Netanyahu aux manifestations, organisées quelques heures après que la Knesset a adopté, en première lecture, le premier texte de son projet de réforme.

Il est inévitable que des personnes aient été retardées lors de ces manifestations, mais l’affirmation de l’article selon laquelle les manifestants ont délibérément bloqué des ambulances semble infondée.

FakeReporter, organisation israélienne qui vérifie ce qui est publié en ligne, a fait savoir que les politiciens et militants du Likud avaient publié des messages faisant état d’ambulances retardées, mais que les vérifications faites auprès du service d’urgence du Magen David Adom avaient permis d’établir qu’ils renvoyaient sur des comptes fictifs.

Le Magen David Adom a déclaré par communiqué que certaines de ses ambulances avaient été brièvement retardées en raison du blocage des routes, plus tôt dans la journée, sans mention de blocages délibérés.

Le journaliste Ben Caspit, proche du mouvement des manifestations, a publié des images de manifestants en train de s’écarter pour laisser passer une ambulance, ajoutant que si le carrefour avait été saturé, comme c’est normalement le cas, l’ambulance aurait mis plus de temps pour passer.

Il n’est pas rare que les manifestants israéliens bloquent des routes pour faire entendre leur voix, pratique à laquelle le gouvernement actuel est opposé.

Lors d’événements de grande ampleur, comme le sont par exemple les obsèques de célèbres chefs religieux, il n’est pas rare que des routes soient fermées, avec les retards que cela suppose.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.