Netanyahu affirme sa « solidarité totale » avec les chrétiens persécutés en Iran
Rechercher

Netanyahu affirme sa « solidarité totale » avec les chrétiens persécutés en Iran

Au sommet du Christians United for Israel, le Premier ministre a remercié les évangéliques américains pour leur reconnaissance de la "vérité fondamentale" concernant Jérusalem

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Netanyahu lors d'un sommet de l'organisation Christians United for Israel à Washington, le 23 juillet 2018 (Crédit : Twitter)
Le Premier ministre Netanyahu lors d'un sommet de l'organisation Christians United for Israel à Washington, le 23 juillet 2018 (Crédit : Twitter)

Israël continuera à dénoncer et à défendre les chrétiens persécutés par l’Iran, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’une conférence des évangéliques américains pro-israéliens.

« Malheureusement, certains pays ne respectent pas les chrétiens. En Iran, les chrétiens sont persécutés avec brutalité », a-t-il déclaré lors d’un discours retransmis par satellite lors du sommet annuel de l’organisation Christians United For Israel à Washington.

« Des pasteurs chrétiens ont passé des années en prison », a ajouté Netanyahu. « Aujourd’hui, c’est une question qui – je le pense – doit inquiéter tout un chacun. Et je vais vous le dire clairement : Israël affiche sa solidarité totale avec les chrétiens persécutés en Iran ».

« Pourquoi tant de personnes gardent le silence alors que des chrétiens sont emprisonnés et torturés en Iran ? », a-t-il demandé.

« Eh bien, je peux dire cela : Nous, en Israël, nous ne garderons pas le silence et je continuerai à évoquer le fléau vécu par les Iraniens, qui souffrent depuis si longtemps : Les chrétiens, les bahai, les étudiants, les journalistes », a continué le Premier ministre.

« Le régime de l’Iran est un point d’obscurantisme au Moyen-Orient. Israël est un point de lumière ».

Israël est « le seul pays sur des milliers de kilomètres où les chrétiens, non seulement survivent, mais prospèrent », a ajouté Netanyahu. « Les lieux saints chrétiens sont protégés et le culte s’y exerce sans crainte. Les chrétiens ont atteint des sommets incroyables en Israël ».

L’organisation Christians United For Israel, fondée et dirigée par le pasteur John Hagee, a des millions de membres et se qualifie « d’organisation de terrain pro-israélienne la plus large aux Etats-Unis ». L’événement qui a commencé lundi devrait être le sommet le plus important de toute son histoire.

Le mouvement aurait été un élément majeur dans la décision prise au mois de décembre 2017 par Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y relocaliser l’ambassade.

« Merci au président Trump et merci à nos nombreux, très nombreux amis chrétiens à travers le monde d’avoir reconnu cette vérité de base », a dit Netanyahu.

Les chrétiens connaissent cette « vérité fondamentale », a-t-il ajouté : « Jérusalem est depuis 3 000 ans la capitale du peuple juif. Jérusalem est la capitale d’Israël depuis 70 ans. Et Jérusalem sera toujours notre capitale ».

Il a terminé son allocution de cinq minutes en remerciant les délégués de la conférence pour leur soutien apporté à Israël. « Vous figurez vraiment parmi nos meilleurs amis dans le monde. Je chéris cette amitié et je chéris cette solidarité », a-t-il noté.

Parmi les autres intervenants à cette conférence de deux jours, l’ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley, l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis Ron Dermer, les sénateurs Ted Cruz, Lindsay Graham et Tom Cotton et plusieurs autres membres du congrès.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...