Netanyahu : Aucune implantation ne sera démantelée dans le cadre d’un futur accord de paix
Rechercher

Netanyahu : Aucune implantation ne sera démantelée dans le cadre d’un futur accord de paix

« En plus de notre désir de parvenir à un accord avec nos voisins palestiniens, nous continuerons à protéger et à renforcer l’activité dans les implantations », a déclaré le Premier ministre à la Knesset

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Des constructions dans l'implantation israélienne de Kiryat Arba, près de Hébron en Cisjordanie, le 2 avril 2017. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)
Des constructions dans l'implantation israélienne de Kiryat Arba, près de Hébron en Cisjordanie, le 2 avril 2017. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a imploré mardi les dirigeants des implantations de s’unir derrière les efforts de paix, promettant que les implantations ne subiront pas de « catastrophe » et qu’aucune ne sera démantelée dans le cas d’un futur accord de paix avec les Palestiniens.

Dans son discours à la Knesset, lors d’un évènement en honneur du cinquantième anniversaire de la prise de la Cisjordanie et de la vallée du Jourdain pendant la Guerre des Six Jours, Netanyahu a promis que les implantations ne souffriront pas.

« En plus de notre désir de parvenir à un accord avec nos voisins palestiniens, nous continuerons à protéger et à renforcer l’activité dans les implantations », a déclaré Netanyahu. « Nous le ferons avec responsabilité et discrétion. »

« Personne ne sera déraciné de chez lui », a promis le Premier ministre, sous un tonnerre d’applaudissements.

Il s’est ensuite adressé aux dirigeants des implantations, qu’il a appelés « mes amis ».

« Je fais ce qui est nécessaire pour protéger les implantations en Judée en en Samarie. Nous continuerons à les développer, et nous ne ferons rien qui soit tragique pour ces implantations, si nous acceptons de travailler ensemble. C’est le plus important. Travailler ensemble. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...