Netanyahu aux détracteurs : cessez de “geindre”
Rechercher

Netanyahu aux détracteurs : cessez de “geindre”

Cette déclaration s'adresse aux médias scandalisés par l'éviction de Yaalon, et probablement aussi au ministre sortant lui-même

Moshe Yaalon, alors ministre de la Défense, et le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur une base militaire, le 10 mars 2015. (Crédit : Ohad Zwigenberg)
Moshe Yaalon, alors ministre de la Défense, et le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur une base militaire, le 10 mars 2015. (Crédit : Ohad Zwigenberg)

Netanyahu s’est attaqué à ceux qui accusent le leadership et le peuple israélien d’échecs moraux.

« En politique, on dit toutes sortes de choses, mais moi, d’une part, je maintiens ma parole au minimum », a-t-il déclaré pendant une conférence de presse avec le Premier ministre tchèque en visite Bohuslav Sobotka.

« Je ne m’occupe pas des paroles mais des actes […]. J’entends ces voix dans les médias, des voix d’auto-flagellation, d’alarmisme. Je suggère qu’ils arrêtent leurs pleurs et leurs gémissements. »

Le communiqué apparaît être dirigé vers les figures médiatiques, qui, ces derniers jours ont déclenché un scandale sur la manière dont Yaalon a été évincé du ministère de la Défense.

Cependant, cela fait aussi probablement allusion au ministre sortant lui-même, qui pendant les semaines précédant sa démission a été très critique de Netanyahu et de la morale présumée atrophiée de la société israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...