Netanyahu continue à travailler sur l’agrandissement du gouvernement
Rechercher

Netanyahu continue à travailler sur l’agrandissement du gouvernement

Le chef de l'opposition, Isaac Herzog, réaffirme qu'il n'intégrera pas un gouvernement d'unité nationale

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre) lors d'une réunion du Likud à la Knesset, le 11 mai 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre) lors d'une réunion du Likud à la Knesset, le 11 mai 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré lundi qu’il allait travailler à élargir son étroite coalition, tandis que les dirigeants des partis de l’opposition l’ont fustigé et ont insisté pour confirmer qu’ils ne participeraient pas à un gouvernement mené par Netanyahu.

Netanyahu a déclaré qu’il continuerait à travailler dans le but d’établir le « gouvernement le plus large possible », sans pour autant nommer les partis qu’il espère inclure dans la coalition.

Peu de temps après ses remarques, le leader d’Yisrael Beitenu, Avigdor Liberman, a vivement fustigé le Premier ministre, l’accusant « d’avoir trompé les électeurs ».

Isaac Herzog, de l’Union sioniste, a quant à lui souligné qu’il ne rejoindrait pas la coalition de Netanyahu.

Enfin, Yair Lapid (Yesh Atid), l’a accusé de trahir la confiance du peuple.

« Je vais continuer mon effort pour élargir le gouvernement, avoir le gouvernement le plus large possible, un grand gouvernement et une grande Knesset », a déclaré Netanyahu.

Les cinq partis de la coalition – Likud, Koulanou, HaBayit HaYehudi, Shas et Yahadout HaTorah – disposent actuellement de 61 députés et font donc face à une opposition de 59 membres à la Knesset.

Lors d’une réunion du Likud, le Premier ministre a également déclaré que la répartition des ministères entre les membres de son parti « ne serait pas une tâche facile ».

« Ce n’est pas une tâche facile qui m’attend – comment distribuer les portefeuilles avec d’excellents membres de la Knesset », a poursuivi Netanyahu.

Netanyahu avait prévu de tenir des consultations avec les élus du Likud lundi pour déterminer qui héritera des différents postes ministériels. Un certain nombre de luttes internes sont attendues au sein du parti, entre quelques douzaines de politiciens de haut rang.

Netanyahu a aussi promis de « faire un effort pour abaisser le coût du logement et le coût de la vie, pas seulement pour les gens qui ont voté pour nous, mais pour tout le monde ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...