Netanyahu « convaincu » que d’autres pays transféreront leurs missions à Jérusalem
Rechercher

Netanyahu « convaincu » que d’autres pays transféreront leurs missions à Jérusalem

Le Premier ministre n'a fait aucune allusion aux récents développements de "l'Affaire 4 000" au cours de la réunion hebdomadaire de sa faction du Likud

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu réagit à la recommandation de la police israélienne de l'inculper pour corruption lors d'une enquête criminelle le 13 février 2018. (Capture d'écran: Facebook)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu réagit à la recommandation de la police israélienne de l'inculper pour corruption lors d'une enquête criminelle le 13 février 2018. (Capture d'écran: Facebook)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a indiqué lundi être « convaincu, ce n’est qu’une question de temps » que d’autres pays suivront l’initiative prise par Washington et transféreront leurs ambassades à Jérusalem.

Il a expliqué qu’il « remerciera personnellement » au cours de son voyage à Washington, la semaine prochaine, le président Donald Trump pour la relocalisation de la mission américaine qui devrait avoir lieu au mois de mai, à l’occasion du 70e anniversaire d’Israël.

Le président des Etats-Unis « mérite des éloges » pour cette initiative, a déclaré Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire de sa faction du Likud.

Le Premier ministre s’est également engagé à évoquer le programme sur le nucléaire iranien lors de sa rencontre avec Trump.

Dans son discours, Netanyahu n’a pas parlé des informations faisant état d’une collusion présumée entre une magistrate et un enquêteur dans « l’Affaire 4 000 », mais il a ri de bon coeur lorsqu’un perturbateur lui a demandé de prendre « un air surpris » – une référence aux textos échangés entre l’enquêteur de l’Autorité des titres israélienne et la juge.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...