Netanyahu : création en Israël d’un centre pour la cyber-éducation
Rechercher

Netanyahu : création en Israël d’un centre pour la cyber-éducation

A la Cybertech Conference 2017, le Premier ministre israélien a annoncé la création d'une nouvelle formation pour les jeunes destinée à mener la bataille sur le front digital

Le Premier ministre israélien lors de la rencontre CyberTech 2017 (Crédit: page Facebook de Benjamin Netanyahu)
Le Premier ministre israélien lors de la rencontre CyberTech 2017 (Crédit: page Facebook de Benjamin Netanyahu)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé mardi la création d’un Centre national pour la cyber-éducation chargé de la formation de jeunes dans le domaine de la cyber-sécurité, un domaine qu’il juge prioritaire.

Cette institution sera dotée d’un budget de 6 millions de dollars (environ 5,5 millions d’euros) durant les cinq prochaines années, a précisé le Premier ministre qui s’adressait à Tel-Aviv à des étudiants en marge de la Cyber-Tech 2017, une conférence internationale consacrée à la cyber-sécurité qui s’est ouverte mardi.

L’objectif de ce centre est « d’augmenter le nombre et d’améliorer le niveau des jeunes israéliens pour leur future intégration dans les services de sécurité israéliens, l’industrie et le monde universitaire », a-t-il ajouté selon un communiqué de son bureau.

Le centre va mettre l’accent « sur la mise au point de programmes et d’enseignement pour les enfants, les jeunes et les diplômés dans la sphère du cyber », a ajouté le Premier ministre.

Parmi les domaines dans lesquels s’exerce la cyber-sécurité figure notamment la protection des systèmes informatiques des entreprises, des institutions publiques ou encore des particuliers.

Israël se trouve dans le peloton de tête mondial de la cyber-sécurité, selon Daniel Cohen, de l’Institut pour les Etudes sur la sécurité nationale (INSS) de Tel-Aviv.

A la fin de 2016, 365 entreprises spécialisées dans la cyber-sécurité étaient actives dans ce pays contre 187 quatre ans plut tôt. Soixante-cinq start-ups ont été créées en 2016, selon un rapport de Start-Up Nation Central, une organisation israélienne à but non-lucratif.

Ce succès s’explique notamment par le dynamisme des membres d’unités d’élite de l’armée comme la 8200, spécialisée dans la cyber-guerre qui, une fois leur service militaire terminé, fondent des start-ups ou s’intègrent en Israël et à l’étranger dans des entreprises déjà existantes.

Les plus grands groupes d’armement tel Israel Aerospace Industries ont également ouvert des cyber-unités.

A cette occasion, le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, a expliqué que dans son Etat « nous avons mis en place un service national dans une cyber-unité, comme Tsahal. Le Michigan Cyber Civilian Corps regroupe des individus talentueux qui peuvent se mobiliser si quelque chose se passe. C’est le front de guerre du futur ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...