Netanyahu contre la proposition d’étiqueter les produits des implantations
Rechercher

Netanyahu contre la proposition d’étiqueter les produits des implantations

Le parti Meretz a déposé cette proposition de loi pour compléter la loi en vigueur sur la protection des consommateurs

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 19 mai 2015, à la résidence présidentielle de Jérusalem (Crédit : AFP Photo / Gali Tibbon)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 19 mai 2015, à la résidence présidentielle de Jérusalem (Crédit : AFP Photo / Gali Tibbon)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a dénoncé la proposition du Meretz d’étiqueter les produits fabriqués au-delà de la Ligne verte.

« L’Etat d’Israël est en pleine lutte contre les efforts de boycott dans les arènes internationales. Il y a une opposition à ces efforts, à droite et à gauche, et un effort pour agir contre les appels au boycott », a clamé le Premier ministre lors de l’ouverture d’une réunion du Likud.

« La législation contre ce phénomène a déjà commencé aux Etats-Unis, et cela aide nos efforts à l’échelle internationale », a poursuivi Netanyahu, se référant aux lois adoptées récemment dans l’État américain de l’Illinois – menaçant les entreprises boycottant Israël de se voir retirer leur régime de retraite.

« J’ai été surpris de découvrir que l’une des factions du Parlement [Knesset] a soumis une proposition de loi visant à procéder à l’étiquetage des produits », a poursuivi Netanyahu.

La proposition de loi a été soumise par Meretz le mois dernier. Tous les membres de la Knesset du Meretz l’ont signée. Selon le projet de loi, une clause serait insérée à la loi sur la protection des consommateurs qui obligerait les fabricants à indiquer « la ville ou la communauté où le produit a été fabriqué ».

Les notes explicatives accompagnant le projet de loi indiquent que la loi actuelle a des lacunes puisque « … l’emplacement ne reflète pas le lieu où les marchandises ont été effectivement produites et peut effectivement être assez éloigné ».

« La communauté ou la ville où un produit a été fabriqué a une grande importance en ce qui concerne la qualité d’un produit, les conditions de travail là-bas, les effets du climat sur la production et les conditions de production, même si elle est à l’intérieur de la juridiction israélienne dans les territoires détenus par Israël par le biais de l’occupation », peut-on lire dans les notes explicatives.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...