Rechercher

Netanyahu, débordé par une foule à Jérusalem ? Non, juste deux ou trois soutiens

L'ancien Premier ministre affirme qu'une foule immense l'a accueilli à l'extérieur du salon de coiffure lundi ; la vidéo montre deux ou trois partisans

Le leader de l'opposition Benjamin Netanyahu montre ses cheveux lors d'un discours à la réunion de la faction du Likoud à la Knesset le 25 octobre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le leader de l'opposition Benjamin Netanyahu montre ses cheveux lors d'un discours à la réunion de la faction du Likoud à la Knesset le 25 octobre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Lors d’une réunion de la faction du Likud à la Knesset lundi, le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a raconté aux membres du parti qu’il a été débordé par des partisans après s’être fait couper les cheveux à Jérusalem plus tôt dans la journée.

« Je suis allé me faire couper les cheveux à Talpiot, je suis sorti du salon de coiffure, et je ne pouvais même pas bouger », a déclaré Netanyahu lors de la réunion. « Les gens se tenaient dehors, tout le quartier s’est pressé, et les gens criaient, les gens pleuraient, les gens hurlaient ».

Netanyahu a déclaré qu’il ne se souvenait pas d’expressions d’adulation aussi ferventes de la part de ses partisans dans le passé. « Je ne me souviens de rien de tel », a-t-il déclaré. « Et je suis là depuis de nombreuses années… il y a un énorme enthousiasme, et une énorme attente que nous reviendrons bientôt au pouvoir ».

Mais Netanyahu a peut-être exagéré les faits. Dans une vidéo diffusée lundi soir par l’émission de fin de soirée « Live at Night » de la Douzième chaîne, on peut voir l’ancien Premier ministre – qui arbore sa coiffure caractéristique depuis plus de 20 ans – sortir du salon de coiffure et recevoir un accueil plutôt limité.

Dans la vidéo, qui, selon la chaîne de télévision, a été filmée plus tôt dans la journée, on voit M. Netanyahu sortir et être accueilli plutôt calmement par deux ou trois partisans.

L’ancien Premier ministre est actuellement accusé de corruption, de fraude et d’abus de confiance dans le cadre d’un vaste procès pour corruption. Il a nié tout acte répréhensible.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...