Netanyahu devrait prolonger la classification de documents secrets jusqu’en 2038
Rechercher

Netanyahu devrait prolonger la classification de documents secrets jusqu’en 2038

Une décision qui intervient après des pressions des agences de sécurité israéliennes sur le Premier ministre pour la déclassification

Les documents classifiés liés à l'affaire des enfants yéménites, aux Archives de l'Etat à Jérusalem, le 22 décembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les documents classifiés liés à l'affaire des enfants yéménites, aux Archives de l'Etat à Jérusalem, le 22 décembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre israélien devrait signer un ordre visant à étendre la période de classification de documents top-secret de 70 à 90 ans, selon Haaretz.

Selon l’article, le chef du gouvernement israélien a fait ce choix de peur que certaines révélations des documents ne nuisent aux intérêts sécuritaires du pays.

De nature très sensible, les premiers documents doivent être publiés cette année, 70 ans après la fondation du pays. Les documents les moins secrets sont généralement publiés après 15 ou 30 ans.

Certaines des informations qui vont maintenant être disponibles comprennent des dossiers sur des programmes militaires secrets actuellement aux mains du Shin Bet et du Mossad, selon l’article.

Les historiens sont particulièrement intéressés par les informations sur Deir Yassin, où des soldats israéliens auraient massacré des villageois palestiniens en 1948. Si Benjamin Netanyahu signe l’ordre, les documents concernant les opérations militaires dans ce village de proche de Jérusalem resteront confidentiels jusqu’en 2038.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...