Netanyahu et Haley conviennent de tenter de renverser la résolution 2334 – médias
Rechercher

Netanyahu et Haley conviennent de tenter de renverser la résolution 2334 – médias

Haley, en visite en Israël, a évoqué avec le Premier ministre Netanyahu la possibilité de faire abroger la résolution de décembre du Conseil de sécurité

Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies, pendant la conférence politique annuelle de l'AIPAC, le 27 pars 2017. (Crédit : capture d'écran)
Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies, pendant la conférence politique annuelle de l'AIPAC, le 27 pars 2017. (Crédit : capture d'écran)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et l’ambassadrice américaine aux Nations Unies Nikki Haley ont convenu d’oeuvrer pour renverser la résolution 2334 de l’instance internationale condamnant les implantations israéliennes, qui avait été adoptée sans opposition américaine lors des derniers mois de la présidence de Barak Obama, a fait savoir la Deuxième chaîne.

La résolution, qui avait été approuvée en décembre 2016 avec 14 voix ‘pour’ et grâce à l’abstention américaine, expliquait que les implantations israéliennes n’avaient pas de « validité légale » et qu’elles représentaient « une violation flagrante de loi internationale ». Israël avait réagi à l’adoption de ce texte avec fureur, le qualifiant de « honteux ».

Le président américain Donald Trump avait condamné ce vote à l’époque, mettant en doute l’efficacité des Nations-unies et promettant que « les choses seraient différentes » lorsqu’il serait devenu président.

Haley a également promis une approche différente de celle de l’ancienne administration.

« Le temps de ‘l’Israël Bashing’ est terminé » à l’ONU, a-t-elle ainsi déclaré la semaine dernière devant le lobby pro israélien de l’AIPAC à Washington. « C’est arrivé mais cela n’arrivera plus jamais », a-t-elle dit en évoquant la résolution 2334. « Vous n’allez pas vous servir de notre ami démocratique numéro un au Moyen-Orient et le frapper », a-t-elle ajouté.

De plus, elle a déclaré que lorsque la résolution 2334 avait été approuvée, « le pays tout entier a ressenti un coup à l’estomac. Nous venions juste de faire quelque chose qui montrait que les Etats-Unis étaient tombés plus bas que jamais ». Aujourd’hui, par contraste, a-t-elle continué, « tout le monde aux Nations-Unies redoute de me parler de la résolution 2334. Et j’ai voulu qu’ils sachent que, voyez, c’est arrivé mais cela n’arrivera plus jamais ».

Actuellement en visite officielle en Israël, Haley a indiqué à Netanyahu mercredi qu’elle travaillait activement à modifier les attitudes envers l’état juif à l’ONU.

« Nous commençons à assister à un changement à New-York. Je crois qu’ils savent qu’ils ne peuvent continuer à répondre de la manière dont ils répondaient auparavant », a-t-elle estimé, se référant aux pays qui sapent régulièrement l’état juif dans les diverses agences des Nations-Unies.

Le renversement de la résolution 2334 exigerait une nouvelle motion au Conseil de sécurité avec la majorité de ses membres, et que ni la Chine, ni la France, ni la Russie, ni le Royaume-Uni et les Etats-Unis n’y opposent leur veto.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...