Rechercher

Netanyahu fustige la fermeture soudaine de la Première chaîne

La Première chaîne a été brusquement fermée hier, et Israël Radio la légendaire radio israélienne sera déprogrammée à 19 heures.

Les employés de « Mabat », sur la Première chaîne, chantent la Hatikvah durant la dernière diffusion, le 9 mai 2017. (Crédit : Capture d’écran/Facebook via Channel 1)
Les employés de « Mabat », sur la Première chaîne, chantent la Hatikvah durant la dernière diffusion, le 9 mai 2017. (Crédit : Capture d’écran/Facebook via Channel 1)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a critiqué la façon dont la Première chaîne a été brusquement déprogrammée hier, avec à peine deux heures de préavis. Il a qualifié la méthode de « déshonorante et irrespectueuse ».

« Le Premier ministre en a entendu parler dans les médias. Il n’a pas soutenu cette mesure et elle a eu lieu sans qu’il en ait pris connaissance. Il n’a également pas autorisé la prise d’une telle décision », a indiqué le bureau de Netanyahu dans un communiqué, se dédouanant ainsi des faits.

Juste avant la diffusion du principal bulletin d’information « Mabat », il a été annoncé que la Première chaîne sera fermée aujourd’hui, dans le cadre de la réforme qui remplacera l’Autorité israélienne de radiodiffusion par une nouvelle entité publique, appelée « Kan ».

De nombreuses personnes tiennent Netanyahu pour responsable du fiasco qui entoure toute cette réforme et qui éprouve la politique israélienne depuis des mois.

Haim Yavin, le présentateur à la retraite, qui avait annoncé en 1977 sur Mabat la révolution politique et qui a amené le Likud de Menachem Begin au pouvoir en Israël pour la première fois, a déclaré lors des dernières minutes du programme de mardi que le démantèlement de l’Autorité israélienne de radiodiffusion était une « idiotie » et qu’elle était la conséquence « de la lubie d’un homme, qui se trouve être le Premier ministre ».

Par ailleurs, la légendaire fréquence Israël Radio, la station pivot des ondes du pays, qui diffuse depuis plus de 80 ans, se taira à 18 heures ce soir.

Sur la Deuxième chaîne, le présentateur chevronné Haim Yavin appelle à l’ouverture d’une commission d’enquête de haut niveau.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...