Netanyahu : « Je suis bien aux Oscars ? »
Rechercher

Netanyahu : « Je suis bien aux Oscars ? »

Pour la première d'un documentaire sur Israël, le Premier ministre s'est rendu à Hollywood

  • Le Premier ministre Bejamin Netanyahu visite Massada avec le producteur Peter Greenberg, lors de leur "Visite Royale" d’Israël. (Crédit : Kobi Gideon/Bureau de presse du gouvernement)
    Le Premier ministre Bejamin Netanyahu visite Massada avec le producteur Peter Greenberg, lors de leur "Visite Royale" d’Israël. (Crédit : Kobi Gideon/Bureau de presse du gouvernement)
  • Le Premier ministre Bejamin Netanyahu à bord d'un jet-ski sur la mer de Galilée lors de sa "Visite Royale" avec le producteur Peter Greenberg (Crédit : Avi Ohayon/Bureau de presse du gouvernement)
    Le Premier ministre Bejamin Netanyahu à bord d'un jet-ski sur la mer de Galilée lors de sa "Visite Royale" avec le producteur Peter Greenberg (Crédit : Avi Ohayon/Bureau de presse du gouvernement)
  • Le Premier ministre Bejamin Netanyahu avec le producteur Peter Greenberg, lors de leur "Visite Royale" d’Israël. (Crédit : Avi Ohayon/Bureau de presse du gouvernement)
    Le Premier ministre Bejamin Netanyahu avec le producteur Peter Greenberg, lors de leur "Visite Royale" d’Israël. (Crédit : Avi Ohayon/Bureau de presse du gouvernement)
  • Le Premier ministre Bejamin Netanyahu joue avec un dauphin à Eilat lors de sa "Visite Royale" avec le producteur Peter Greenberg (Crédit : Avi Ohayon/Bureau de presse du gouvernement)
    Le Premier ministre Bejamin Netanyahu joue avec un dauphin à Eilat lors de sa "Visite Royale" avec le producteur Peter Greenberg (Crédit : Avi Ohayon/Bureau de presse du gouvernement)
  • Le Premier ministre Bejamin Netanyahu flotte dans la Mer Morte avec le producteur Peter Greenberg, lors de leur "Visite Royale" d’Israël. (Crédit : Kobi Gideon/Bureau de presse du gouvernement)
    Le Premier ministre Bejamin Netanyahu flotte dans la Mer Morte avec le producteur Peter Greenberg, lors de leur "Visite Royale" d’Israël. (Crédit : Kobi Gideon/Bureau de presse du gouvernement)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est rendu à Hollywood mardi pour la première d’un film documentaire sur Israël.

« Je suis bien aux Oscars ? » a plaisanté M. Netanyahu à son arrivée à Los Angeles, en provenance de Washington où il venait de rencontrer le président américain Barack Obama.

Benjamin Netanyahu a assisté à la première dans les studios Paramount du documentaire « Israël : La visite royale, » qui vise à promouvoir le tourisme dans l’Etat hébreu et dans lequel il joue les guides.

Il y emmène, au cours d’une visite guidée de son pays, le journaliste de CBS Peter Greenberg sur les bords de la Mer Rouge et de la mer Morte, à Jérusalem et Tel Aviv, et sur le site de l’ancienne forteresse de Massada.

On le voit même se blesser en jouant au football.

Peter Greenberg a déjà réalisé d’autres « Visites Royales » notamment en Jordanie, au Mexique et au Pérou. Cependant il a révélé que sa visite d’Israël avait été la plus agréable et que son équipe et lui-même avait appris plus durant leur temps en Israël que dans tout autre pays.

L’équipe de production de Greenberg – 29 personnes, 8 caméscopes et 2 caméras – a mis deux ans à réaliser la totalité du projet.

Il a indiqué qu’il avait réservé beaucoup de surprises pour le public, même les Israéliens, à qui il a averti qu’ils réaliseraient qu’ils ne connaissaient rien sur leur pays en regardant le programme.

« Nous allons leur faire voir, » a-t-il promis.

Le journaliste a indiqué que M. Netanyahu n’avait eu aucun contrôle éditorial sur ce film d’une heure, qu’il voyait pour la première fois.

« Il va soit me battre soit me prendre dans ses bras », a-t-il déclaré avant que les lumières ne s’éteignent.

A la fin de la projection, Netanyahu était tout sourires.

« Il ne s’agit pas juste de promouvoir le tourisme, c’est aussi pour faire taire les calomnies sur l’Etat d’Israël et révéler le vrai visage de l’Etat juif », a déclaré le Premier ministre israélien, qui doit encore se rendre dans la Silicon Valley mercredi avant de prendre le chemin du retour jeudi.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...