Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

Netanyahu organise une réunion sur l’Ukraine

Le Premier ministre examinerait une aide militaire alors qu'un nombre croissant d'officiels se prononce en faveur d'un approvisionnement en armements

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, chef du Likud, lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 13 mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, chef du Likud, lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 13 mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Pour la toute première fois depuis qu’il a repris le pouvoir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a organisé une réunion, mardi, consacrée à la politique israélienne d’aide à l’Ukraine face à l’invasion russe et face à la guerre qui continue à déchirer le pays, a fait savoir son bureau.

Selon ce communiqué, la réunion a eu lieu en présence, entre autres, du ministre de la Défense Yoav Gallant, du ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, du Conseiller à la sécurité nationale Tzachi Hanegbi, du chef du Mossad David Barnea, du chef d’état-major israélien Herzi Halevi, du directeur général du ministère des Affaires étrangères Ronen Levy, et du secrétaire militaire de Netanyahu, Avi Gil.

Selon la presse israélienne, la rencontre a été l’occasion d’aborder la question d’une éventuelle assistance militaire apportée à l’Ukraine – qui réclame depuis longtemps à Israël des armes et, en particulier, des systèmes de défense antiaérienne. Kiev a fait part de sa frustration face au rejet de ces demandes jusqu’à présent.

Les États-Unis poussent également Israël à renforcer son soutien à l’Ukraine, et apparemment avec des armes, selon certaines informations. Les pays occidentaux ont livré de nombreux armements à l’armée ukrainienne en lutte contre l’avancée de la Russie.

Pendant la réunion, le Conseil de sécurité nationale a présenté les demandes soumises par l’Ukraine, ses attentes concernant l’approvisionnement de systèmes de défense antiaérienne et la nature délicate des relations avec la Russie, a indiqué Ynet qui n’a pas cité ses sources.

Israël est prêt à donner à l’Ukraine un système d’alerte anticipé des attaques à la roquette de l’ennemi et le pays est également prêt à apporter son assistance dans des travaux de déminage, a continué le site d’information.

Walla, de son côté, a cité les propos d’un officiel israélien qui aurait déclaré, sous couvert d’anonymat, qu’un nombre croissant de responsables de l’establishment de la sécurité et des renseignements pensaient que l’État juif devait approuver l’approvisionnement d’une aide militaire à l’Ukraine – sans pour autant causer des tensions avec la Russie en permettant, par exemple, à un pays tiers de fournir certains systèmes israéliens. L’article n’a pas précisé quels pourraient être les pays impliqués, ni ce que pourraient être les équipements spécifiques qui seraient offerts.

Israël a, pour le moment, refusé de fournir des armes à l’Ukraine et ce dès le début de la guerre, au mois de février 2022. L’une des raisons majeures des hésitations montrées par l’État juif semble être la nécessité stratégique de maintenir une liberté d’opération pour l’armée de l’air israélienne dans l’espace aérien syrien, qui est largement placé sous le contrôle des forces russes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.