Netanyahu promet de maintenir Dermer encore un an à son poste
Rechercher

Netanyahu promet de maintenir Dermer encore un an à son poste

Le Premier ministre persiste et signe après le rejet présumé par le commissaire au service civil d'une demande de prolongation du mandat de l'actuel envoyé à Washington

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) avec l'ambassadeur d'Israël aux États-Unis Ron Dermer, à la maison d'hôtes du président, à Washington, DC, le 14 février 2017. (Avi Ohayon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) avec l'ambassadeur d'Israël aux États-Unis Ron Dermer, à la maison d'hôtes du président, à Washington, DC, le 14 février 2017. (Avi Ohayon/GPO)

Alors que le commissaire au service civil israélien aurait rejeté une requête visant à prolonger d’un an le mandat de l’ambassadeur israélien à Washington, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que Ron Dermer conserverait sa fonction pendant une année supplémentaire au moins.

Le Premier ministre considère l’envoyé comme un proche et un lien de confiance avec la Maison Blanche.

« Nous prolongerons le mandat de Ron Dermer en tant qu’ambassadeur à Washington pendant au moins un an », a déclaré Netanyahu dans une vidéo-conférence postée sur Facebook, durant laquelle il a répondu à des questions politiques.

« Il est un excellent ambassadeur », a-t-il ajouté.

Le numéro deux de Kakhol lavan, Yair Lapid, a répondu en disant que « Dermer est presque certainement l’ambassadeur qui aura le plus porté préjudice aux liens entre Israël et les Etats-Unis ».

« Cet homme a amené le parti Démocrate à ne plus vouloir s’entretenir avec lui, les Juifs américains ne veulent plus lui parler. A part les républicains, plus personne ne veut lui parler. J’appelle le procureur-général à ne pas approuver la prolongation de son mandat. C’est un gouvernement provisoire et un gouvernement intérimaire ne peut pas prolonger le mandat d’un ambassadeur », a-t-il clamé.

Lapid a ajouté que si sa formation devait remporter les élections du 17 septembre, Dermer perdrait sa fonction.

Plus tôt, Lapid avait écrit sur Twitter être « fortement opposé » à la prolongation du mandat de Dermer parce que, avait-il dit, l’ambassadeur agissait comme l’envoyé personnel de Netanyahu.

« Dermer n’est pas un ambassadeur, il est un messager politique de Netanyahu », avait écrit Lapid.

Yair Lapid, le n° 2 de Kakhol lavan, s’adressant aux militants du parti dans la ville côtière de Shefayim, le 14 juillet 2019. (Jane Peimer)

Netanyahu avait demandé à prolonger le mandat de Dermer à son poste d’un an au vu du scrutin du mois de septembre – autrement dit la deuxième fois où les Israéliens se rendront aux urnes cette année, a fait savoir la Douzième chaîne samedi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...