Netanyahu refuse des interviews à la veille de Rosh Hashana
Rechercher

Netanyahu refuse des interviews à la veille de Rosh Hashana

Le Premier ministre a décidé de renoncer aux traditionnelles interviews, préférant poster une vidéo sur Facebook

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a l’habitude depuis quelques années de trier sur le volet les journalistes qui l’interviewent, mais cette année, il a décidé de renoncer complètement aux interviews, préférant poster une vidéo en ligne sur sa page Facebook.

Traditionnellement, les Premiers ministres israéliens accordent des interviews approfondies à tous les grands journaux avant Rosh Hashanah, le nouvel an juif.

Depuis plusieurs années, Netanyahu n’était pas interviewé par Haaretz, un quotidien qui lui est particulièrement critique, ni par la Dixième chaîne, où le journaliste d’investigation Raviv Drucker avait été le premier à publier l’épisode connu sous le nom de ‘Bibitours’, une affaire de corruption présumée impliquant le Premier ministre.

Au lieu des interviews, Netanyahu a posté sur Facebook une vidéo qu’il a intitulée « Ce que vous n’entendrez pas dans les médias : Quelques-unes des choses que je fais pour vous, citoyens d’Israël. »

La grande méfiance de Netanyahu à l’égard des médias n’est pas nouvelle.

Au cours de la dernière campagne électorale, Netanyahu s’était souvent plaint des médias, qu’il avait accusés de chercher ses défauts à l’aide de loupes ultra-puissantes.

Dans sa vidéo, Netanyahu recense plusieurs réalisations qu’il décrit dans des termes généraux : sauvegarder les frontières d’Israël, une promesse d’extraire le gaz naturel « de la terre » (sic), et contrer toute retenue dans le traitement de la terreur.

En réaction, Tzipi Livni la co-dirigeante de l’Union sioniste a declaré que Netanyahu est déterminé « à échapper à toute question ou débat public propres aux démocraties. C’est bien plus facile de s’interviewer soi-même ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...