Netanyahu rencontre les judokas israéliens
Rechercher
'Il est possible de perdre et de revenir'

Netanyahu rencontre les judokas israéliens

Le Premier ministre a dit aux médaillés Sasson et Gerbi qu'ils étaient une source d'inspiration; et que pas tous les Egyptiens approuvaient l'affront de leur athlète

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara avec les judokas israéliens médaillés olympiques Or Sasson et Yarden Gerbi lors d'une rencontre avec la délégation sportive pour les 2016 Jeux Olympiques de Rio, au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 17 août 2016. (Amit Shabi / Piscine)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara avec les judokas israéliens médaillés olympiques Or Sasson et Yarden Gerbi lors d'une rencontre avec la délégation sportive pour les 2016 Jeux Olympiques de Rio, au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 17 août 2016. (Amit Shabi / Piscine)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré mercredi la délégation israélienne de judokas aux Jeux Olympiques de Rio, à son retour en Israël, en disant aux médaillés de bronze Or Sasson et Yarden Gerbi qu’ils sont une source d’inspiration pour tout le pays.

Netanyahu a également déclaré qu’il avait reçu des messages venant d’Egypte, insistant sur le fait que pas tout le monde là-bas ne soutenait le judoka égyptien Islam El Shehaby, qui avait refusé de serrer la main de Sasson après sa défaite devant l’Israélien dans le round préliminaire de la compétition pour les plus de 100 kg.

Le judoka égyptien avait déclenché une tempête à Rio quand il avait également refusé vendredi de s’incliner après avoir perdu le match. Il lui avait été ordonné de revenir sur le tapis pour s’incliner, comme cela est exigé des judokas, et plus tard réprimandé par une commission de discipline olympique.

Netanyahu, son épouse Sara, et la ministre des Sports Miri Regev ont rencontré les deux médaillés et le reste de l’équipe – Sagi Muki, Golan Pollack, Shira Rishoni et Gili Cohen – au bureau du Premier ministre à Jérusalem.

« Toute personne qui accède à notre équipe olympique est un champion. Tout d’abord, il faut se souvenir de cela », a dit Netanyahu.

« Il n’est pas facile d’être accepté dans une unité d’élite. Nous avons vu l’effort et le dévouement, et la lutte, et cela nous inspire tous ; même si on ne réussit pas, il y a l’avenir. Je vous le dis, il est possible de perdre dans une compétition et de revenir, et je vous dis cela par expérience personnelle. Il est possible de perdre et de revenir. Vous êtes tous des champions. »

La délégation est revenue en Israël plus tôt cette semaine et a été accueillie en héros, par près de 1 000 personnes venues à l’aéroport Ben Gurion pour les accueillir, en particulier Sasson et Gerbi.

Or Sasson, au centre, est accueilli par les supporters à l'aéroport Ben-Gurion, le 15 août 2016. (Crédit : Roy Alima / Flash90)
Or Sasson, au centre, est accueilli par les supporters à l’aéroport Ben-Gurion, le 15 août 2016. (Crédit : Roy Alima / Flash90)

« Maintenant, je veux vous dire que j’ai reçu hier un message de l’Egypte, » a dit le Premier ministre à Sasson. « Ils m’ont dit que, après votre victoire impressionnante et que vous ayez tendu votre main, qui était en fait un geste de la part du peuple israélien parce que nous savons la vérité, on m’a dit d’Egypte : ‘Je veux que vous sachiez, monsieur le Premier ministre, que d’autres voix ont été entendues. »

« Ce qui est important est que pour la première fois depuis des années d’autres voix ont été entendues en Egypte. Je pense que cela est très important; il s’agit d’une étape importante non seulement en ce qui concerne le sport, [mais] dans notre réseau de relations, qui n’est pas seulement au niveau gouvernemental, mais d’autres voix ont été entendues aussi dans le public. Votre main tendue, Or, ne fut pas sans réponse, peut-être là-bas [à Rio], mais pas partout. Et ceci est un changement, une grande chose. »

Sasson, médaillé d’argent européen à deux reprises, qui aura 26 ans jeudi, a balayé d’un revers de main la rencontre désagréable avec Shehaby.

Il a remporté deux combats de plus, est monté en demi-finale contre l’athlète français légendaire Teddy Riner. Après avoir perdu de justesse face à Riner, il a battu le cubain Alex Mendoza et obtenu la médaille de bronze.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...