Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Netanyahu rencontrera Erdogan le 28 juillet, première visite depuis Olmert en 2008

La présidence turque indique que le responsable israélien sera reçu quelques jours après le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, attendu le 25 juillet

Montage photos : À gauche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu. À droite, le président turc Recep Tayyip Erdogan. (Crédit : Ronen Zvulun ; Ozan Kose/AFP)
Montage photos : À gauche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu. À droite, le président turc Recep Tayyip Erdogan. (Crédit : Ronen Zvulun ; Ozan Kose/AFP)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sera reçu en Turquie le 28 juillet par le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une visite d’Etat, ont annoncé jeudi soir les deux parties.

Dans un communiqué, la présidence turque indique que le responsable israélien sera reçu quelques jours après le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, attendu le 25 juillet.

« Le président Recep Tayyip Erdogan accueillera le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu séparément en Turquie au cours de la même semaine », précise la présidence.

Il s’agira à cette occasion d’évoquer « les relations Turquie-Palestine et les derniers développements du conflit israélo-palestinien, ainsi que d’autres questions internationales d’actualité », ajoute-t-elle.

A Jérusalem, le bureau de M. Netanyahu a confirmé cette visite officielle en Turquie, la première d’un chef de gouvernement israélien dans ce pays depuis Ehud Olmert en 2008.

Les relations entre les deux pays s’étaient tendues en 2010 après l’assaut meurtrier des forces israéliennes contre le navire turc Mavi Marmara, qui tentait d’acheminer de l’aide dans la bande de Gaza, territoire palestinien sous blocus et contrôlé par les terroristes islamistes du Hamas.

Israël et l’Egypte maintiennent un blocus sur la bande de Gaza qui vise à empêcher le Hamas d’importer des armes et d’autres biens qui pourraient être détournés à des fins terroristes.

Et en mai 2018, après la mort d’une cinquantaine de Palestiniens tués par l’armée israélienne à Gaza, la Turquie avait rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv et renvoyé l’ambassadeur israélien à Ankara ainsi que le consul général israélien à Istanbul. Israël avait riposté en renvoyant le consul général turc à Jérusalem.

Mais après plusieurs années de crise, les relations diplomatiques entre la Turquie et Israël se sont progressivement réchauffées au cours de l’année écoulée avec plusieurs visites de haut niveau, dont celle du président israélien Isaac Herzog à Ankara.

La Turquie a cependant vivement condamné début avril les affrontements dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, M. Erdogan estimant qu’Israël avait franchi la « ligne rouge ».

Ces visites de MM. Abbas et Netanyahu interviennent alors que le processus de paix israélo-palestinien est au point mort dans un contexte de violences en Cisjordanie, les plus importantes depuis des années.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.