Netanyahu sermonne Raab pour le rejet britannique des sanctions contre l’Iran
Rechercher

Netanyahu sermonne Raab pour le rejet britannique des sanctions contre l’Iran

Le Premier ministre a indiqué au chef de la diplomatie qu'Israël s'attendait à ce que Londres soutienne la proposition américaine et a mis en garde contre le risque nucléaire

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu accueille le ministre des Affaires étrangères britannique Dominic Raab et son équipe à son cabinet à Jérusalem, le 25 août 2020. (Crédt : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu accueille le ministre des Affaires étrangères britannique Dominic Raab et son équipe à son cabinet à Jérusalem, le 25 août 2020. (Crédt : Kobi Gideon/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a exprimé sa déception face à l’opposition du Royaume-Uni à l’imposition de sanctions à l’Iran, lors d’une réunion avec le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab à Jérusalem mardi.

M. Netanyahu a déclaré à M. Raab qu’Israël s’attendait à ce que le Royaume-Uni change de position à l’égard de l’Iran et se joigne à la pression américaine pour le rétablissement des sanctions, selon une déclaration du cabinet du Premier ministre.

« Regardez l’agression de l’Iran aujourd’hui, sans arme nucléaire. Quel danger considérable l’Iran représenterait pour le monde entier s’il se dotait d’une arme nucléaire », a-t-il souligné.

Le Royaume-Uni s’est joint jeudi aux autres membres du Conseil de sécurité pour repousser la tentative du secrétaire d’État américain Mike Pompeo de rétablir les sanctions, bien que les États-Unis aient abandonné l’accord, à la demande d’Israël, en 2018.

Il n’y a pas eu de déclaration immédiate du chef de la diplomatie britannique ou de son bureau concernant la réunion de mardi.

Netanyahu a fait écho au sentiment exprimé par le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi lors de la rencontre avec son homologue quelques heures plus tôt.

« La levée de l’embargo conduira à un armement accéléré de l’Iran », a averti Ashkenazi lors de la réunion.

Dominic Raab a également rencontré mardi le ministre de la Défense Benny Gantz, qui a tiré la sonnette d’alarme.

« Nous devons trouver un moyen de réactiver l’embargo sur les armes à destination des Iraniens », a déclaré Gantz à Raab, selon le cabinet du ministre.

Le responsable de la diplomatie effectue un bref voyage en Israël et au sein de l’Autorité palestinienne, que l’ambassade britannique en Israël a qualifié d’intention de pousser à la reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...