Netanyahu s’occupera des inégalités
Rechercher

Netanyahu s’occupera des inégalités

Pour sa première rencontre avec le député Ayman Odeh, Netanyahu promet de nouveaux plans pour le développement arabe et l’égalité

Ayman Odeh parle avec la presse en face de la résidence du président lors d'une manifestation des militants bédouins à Jérusalem, le 29 mars 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Ayman Odeh parle avec la presse en face de la résidence du président lors d'une manifestation des militants bédouins à Jérusalem, le 29 mars 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Deux mois après sa remarque polémique le jour de l’élection sur les électeurs arabes qui « votaient en troupeaux », le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré jeudi le député Ayman Odeh, chef sceptique de la Liste arabe unie, pour discuter des plans afin d’augmenter les investissements du gouvernement dans la communauté arabe israélienne.

Selon un communiqué du Bureau du Premier ministre après la rencontre, Netanyahu a déclaré qu’il établirait un comité gouvernemental qui incluerait des députés arabes et préparerait un large plan gouvernemental pour le développement socio-économique arabe.

S’exprimant à la Radio de l’Armée à la suite de la rencontre, Odeh a confirmé que Netanyahu avait exprimé un désir de créer le comité. Il a promis que ce comité commencerait à travailler dès le mois prochain.

Odeh a pourtant déclaré qu’il était « pour le moins sceptique simplement parce que je ne peux pas être sûr tant que je ne le verrai pas dans la réalité ».

Odeh a exclu toute discussion sérieuse sur les Palestiniens de Cisjordanie.

« Malheureusement, il semble qu’avec le gouvernement actuel, toute tentative de discuter sérieusement sur la fin de l’occupation et de faire des efforts vers la paix et la justice ne pourra être rien d’autre que du comique », a-t-il insisté dans une déclaration après la rencontre.

Le fraichement réélu Netanyahu a demandé à rencontrer Odeh en avril afin de se réconcilier avec la communauté arabe après la réaction forte en Israël et à l’étranger sur ses commentaires.

Odeh avait déclaré qu’il prendrait le Premier ministre au mot pour son offre de rencontre, mais a accusé Netanyahu de se préparer à utiliser la rencontre comme un coup de communication.

Après la rencontre de jeudi, Odeh a déclaré qu’il utilisait l’opportunité pour critiquer Netanyahu pour ses commentaires le jour de l’élection, et avancer son plan pour un financement étatique, un zonage territorial et une politique du logement plus juste pour les citoyens arabes d’Israël.

« Je suis arrivé ici avec une grande responsabilité étant le représentant de la plus grande minorité du pays, une minorité que le Premier ministre a choisi de stigmatiser dans le cadre d’une tactique électorale évidente », a déclaré Odeh.

« Un Premier ministre ne peut pas parler contre des citoyens exerçant leur droit de vote », a-t-il dit.

Les deux ont également discuté du taux très élevé de chômage parmi les jeunes Arabes, l’augmentation du financement pour les municipalités arabes et le développement des opportunités éducatives dans le secteur arabe, selon une déclaration d’Odeh.

Odeh a également donné voix aux critiques des Arabes israéliens que la discrimination d’état les empêche d’obtenir l’accord des autorités pour développer leurs villes.

En conséquence, de nombreuses familles en viennent à construire des maisons sans permis, courant le risque d’une démolition. Bien que les Arabes israéliens représentent 17 % de la population, seulement 4,6 % de leurs nouvelles maisons sont construires dans des zones arabes, selon Adalah, un groupe de conseil arabe.

Odeh a déclaré avoir présenté à Netanyahu un plan détaillé de propositions de réformes pour les communautés arabes et a demandé un gel immédiat de tous les plans de démolition des maisons.

Dans un rapport de février, Adalah a critiqué la crise du logement comme une « politique gouvernementale systématique, délibérée et constante » qui donne la préférence au développement dans des zones juives sur les zones arabes.

En 2014, l’Autorité Territoriale d’Israël a publié des autorisations pour des constructions de 38 261 habitations dans les communautés juives à comparer aux seules 1 844 our les communautés arabes, selon le rapport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...