Netanyahu intervient dans la médiation entre les médecins et la direction d’Hadassah Ein Karem
Rechercher

Netanyahu intervient dans la médiation entre les médecins et la direction d’Hadassah Ein Karem

Tout l’équipe médicale du service d'onco-pédiatrie a démissionné il y a deux mois pour protester contre le manque d'investissement

Les familles des patients de l'unité d'hémato-oncologie pédiatrique de l'hôpital Hadassah Ein Kerem manifestent en soutien au directeur du service, le professeur Michael Weintraub, près du ministère de la santé, le 8 février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les familles des patients de l'unité d'hémato-oncologie pédiatrique de l'hôpital Hadassah Ein Kerem manifestent en soutien au directeur du service, le professeur Michael Weintraub, près du ministère de la santé, le 8 février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu va intervenir dans la crise qui sévit actuellement dans l’unité d’oncologie pédiatrique de l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem.

Tout l’équipe médicale du service a démissionné il y a deux mois, pour protester contre ce que les médecins dénoncent comme une incapacité systématique de la part de l’hôpital à investir dans son personnel.

Mardi, les députes Yehuda Glick (Likud) et Ayelet Nachmias-Verbin (Union sioniste) ont envoyé une lettre à Sara Netanyahu, psychologue pour enfants, pour lui demander d’intervenir pour régler le conflit.

Selon les médias, Sara Netanyahu a transmis le dossier à son mari, qui a appelé à une médiation entre les six médecins principaux et le ministre de la Santé Yaakov Litzman.

Quelques heures plus tard, Netanyahu a écrit sur sa page Facebook qu’il était « désolé de décevoir » les députés, mais que sa femme lui avait demandé d’intervenir trois jours lus tôt.

Il a déclaré s’être entretenu avec Litzman depuis, « dans l’objectif de trouver une solution le plus rapidement possible ».

Des sources proches de Litzman ont confirmé que ces échanges ont bien eu lieu.

Les parents des enfants soignés par le médecin et trois autres médecins en formations qui ont démissionné, militent pour rester pris en charge par l’équipe médicale d’origine, sous une tente d’un « hôpital de campagne » à Jérusalem et mènent une campagne très médiatisée et émouvante

Please share! *Support Miki's children – fighting Cancer together!*The pediatric hemato-oncology ward at Hadassah…

Posted by Shlomtzion Werblowsky on Wednesday, 15 March 2017

Le directeur de l’hôpital Zeev Rotstein a nommé des médecins remplaçants, mais les parents et les infirmières affirment qu’ils manquent de l’expérience nécessaire pour traiter certains problèmes de cancers chez les enfants.

Dans un enregistrement de la rencontre diffusé par la Deuxième chaîne dimanche, les infirmières ont déclaré à Rotstein qu’elles avaient également l’intention de démission et ont prévenu que les nouveaux médecins n’ont pas l’expertise nécessaire pour soigner des enfants, que la vie des enfants était en danger.

Plutôt que d’accepter les traitements de la nouvelle équipe d’Hadassah, la plupart des familles ont choisi de transférer leurs enfants dans d’autres hôpitaux du pays.

Nachmias-Verbin a répondu à la publication de Netanyahu : « Il aura fallu 6 mois (moins trois jours) pour que le premier ministre gère la terrible crise menée aux dépens des enfants qui souffrent de cancer ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...