Netanyahu va rencontrer Pompeo au Portugal
Rechercher

Netanyahu va rencontrer Pompeo au Portugal

Le Premier ministre devait se rendre à Londres, au sommet de l'OTAN, mais n'a pas prévenu les organisateurs suffisamment à l'avance

Le secrétaire d'Etat State Mike Pompeo (g) rencontre le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Tel Aviv le 29 avril 2018. (Crédit : Matty Stern/US Embassy Tel Aviv/Flash90)
Le secrétaire d'Etat State Mike Pompeo (g) rencontre le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Tel Aviv le 29 avril 2018. (Crédit : Matty Stern/US Embassy Tel Aviv/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu se rendra mercredi à Lisbonne, au Portugal, pour rencontrer le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, dans un contexte de tensions croissantes en Iran.

Ce voyage intervient au lendemain de l’annulation des plans de Netanyahu pour rencontrer Pompeo en marge de la conférence de l’OTAN, après que Londres a déclaré que le Premier ministre n’avait pas donné aux organisateurs un préavis suffisant.

Netanyahu sera de retour en Israël jeudi.

Cette rencontre intervient après un passage attendu mercredi de M. Pompeo au Maroc et alors que l’Etat hébreu souhaite se rapprocher de certains pays arabes, notamment de monarchies du Golfe, comme l’Arabie Saoudite, dont il partage l’aversion pour l’Iran.

Le Premier ministre portugais Antonio Costa s’entretiendra d’ailleurs avec MM. Netanyahu et Pompeo lors de rencontres séparées jeudi à Lisbonne, a annoncé son cabinet à l’AFP, en précisant qu’ils ne feraient pas de déclaration aux médias à leur issue.

M. Netanyahu avait par ailleurs fustigé dimanche des pays européens qui venaient d’adhérer au mécanisme de troc Instex créé par les Européens pour contourner les sanctions américaines imposées à l’Iran en évitant d’utiliser le dollar.

Par ailleurs, une source diplomatique américaine a récemment indiqué à des journalistes que « le Maroc joue un grand rôle à travers la région en tant que partenaire important dans la promotion de la tolérance (et) a aussi des liens et une relation apaisés avec Israël ».

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...