Netanyahu veut avancer les primaires pour que le Likud soit prêt pour les élections
Rechercher

Netanyahu veut avancer les primaires pour que le Likud soit prêt pour les élections

Une réunion d'urgence a été convoquée après que le tribunal du parti ait décidé que la motion devait être débattue le vote

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, vote pour les élections primaires du Likud le 31 décembre 2014 (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, vote pour les élections primaires du Likud le 31 décembre 2014 (Crédit photo: Miriam Alster / Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a plaidé lundi après-midi pour des primaires anticipées de la direction de son parti, de sorte que le Likud « puisse être prêt pour tout scénario, » y compris les élections.

Netanyahu a pris part à une réunion d’urgence du Comité central du Likud afin de persuader les militants de soutenir sa proposition d’avancer les primaires pour la direction du parti. Il a annulé la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire à la Knesset afin de pouvoir y assister.

« Demain, le président du Comité central du Likud sera élu et je souhaite bonne chance à tous les candidats, et en plus il est important de compléter les élections pour le président du Likud et son candidat pour le poste de Premier ministre afin d’unifier le mouvement et de garantir qu’il n’y aura pas de division et de sectarisme », a déclaré Netanyahu dans un communiqué.

« [Yair] Lapid n’a pas de primaires, [Avigdor] Liberman n’en a pas, Yahadout HaTorah n’a pas de primaires, Aryeh Deri n’a pas de primaires, et Moshe Kahlon n’a pas de primaires », a affirmé le Premier ministre, en énumérant les chefs des autres partis de la Knesset. « Il ne reste pas beaucoup de partis à part le Likud », a-t-il ajouté, sans nommer l’Union sioniste et le Meretz, qui organisent des élections internes.

« Nous voulons être prêts pour tout scénario, » a poursuivi le Premier ministre. « Et si quelque chose arrive – nous avons, après tout, une coalition de 61 [députés] – et si nous nous trouvons face à des élections, nous serons prêts. »

La réunion a été convoquée après qu’un organe interne du Likud ait jugé que le vote sur la proposition, qui était prévu pour mardi, ne pouvait pas avoir lieu tant que les membres du comité central n’avaient pas eu la possibilité de débattre de la question. Rejetant les recours pour annuler complètement le vote, le tribunal interne a déclaré que si un débat avait lieu, le vote pourrait se tenir comme prévu.

Netanyahu espère que le puissant Comité Central soutiendra la tenue des primaires le 23 février, et a fait valoir que l’avancement des élections renforcerait le Likud et la coalition qu’il dirige.

Le Premier ministre a déclaré dimanche aux principaux militants du parti que la mesure stabiliserait la coalition gouvernementale, selon le quotidien Israel Hayom.

Lors de ce qui a été décrit comme une rencontre informelle au domicile de l’homme d’affaires et proche associé Sefi Sasson à Rishon Lezion , Netanyahu a dit: «Bien que la coalition soit très stable, personne ne sait ce dont demain sera fait. Nous devons être prêts pour chaque scénario.

« Le Likud dirige l’Etat d’Israël, selon nos valeurs, et nous devons continuer à le faire. Nous menons le pays d’une manière très responsable et décisive. Je vous demande de m’aider à gouverner, » aurait dit Netanyahu lors de l’événement.

Mais les opposants ont fait valoir que l’avancement des primaires au lieu de les tenir plus à une date plus proche des prochaines élections générales risquent de freiner les tentatives de concurrents potentiels à se présenter contre l’actuel Premier ministre, garantissant ainsi la position de Netanyahu comme le principal candidat.

Gideon Saar (Crédit photo: Miriam Alster/Flash90)
Gideon Saar (Crédit photo: Miriam Alster/Flash90)

Il y a un an, faisant face à une fragile coalition, Netanyahu avait avancé les primaires de la direction du parti; à l’époque, le but était d’empêcher son rival Gideon Saar de lui contester le leadership. Saar s’est ensuite retiré de la course. Jeudi, l’ancien politicien a annoncé qu’il ne serait pas non plus candidat aux prochaines primaires du Likud.

Sur Twitter, Saar a qualifié les primaires hâtives de pièce de théâtre, et a déclaré qu’il n’y participerait pas.

« Je n’ai pas l’habitude d’être une marionnette. Je souhaite du succès à Netanyahu dans sa course à pied, ainsi qu’à tous les autres acteurs de la pièce, » a-t-il écrit en réponse à un journaliste.

Après les élections de 2007 et 2011, Netanyahu avait également annoncé des primaires anticipées.

Les primaires, qui sont menées par différents partis politiques israéliens, permettent aux membres du parti – plutôt qu’à des comités internes – d’élire un chef de file et les listes de candidats pour les élections générales. En juin, Netanyahu avait repoussé une proposition qui aurait rendu au Comité Central du Likud le pouvoir de choisir les candidats.

Marissa Newman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...