Netanyahu veut fermer la chaîne de TV ‘Palestine 48’
Rechercher

Netanyahu veut fermer la chaîne de TV ‘Palestine 48’

En tant que ministre des Communications, le Premier ministre appelle ses équipes à enquêter sur la légalité d’une chaîne en Israël financée par l’Autorité palestinienne

Benjamin Netanyahu lors de la réunion ministérielle du 14 juin 2015 (Crédit : Ohad Zwigenberg/POOL)
Benjamin Netanyahu lors de la réunion ministérielle du 14 juin 2015 (Crédit : Ohad Zwigenberg/POOL)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a donné l’instruction mercredi au chef du ministère des Communications de travailler à la fermeture d’une chaîne de télévision basée en Israël et financée par l’Autorité palestinienne, qui doit diffuser à partir de jeudi, a annoncé Ynet.

Netanyahu, dans sa fonction de ministre des Communications, a donné l’ordre à son directeur général Shlomo Filber de prendre les dipositions nécessaires après qu’une conférence de presse ait inauguré le lancement de ‘Palestine 48’ chaîne en langue arabe à Nazareth.

Lors de la conférence de presse, le ministre des Communications de l’Autorité palestinienne Riad Hassan a déclaré que Netanyahu et « son gouvernement extrémiste d’extrême droite » ne pouvait pas fermer ‘Palestine 48’ et que la chaîne « donnerait aussi la parole à l’autre camp, aux personnalités de droite et aux ministres du gouvernement ».

La chaîne reçoit le financement de l’Autorité palestinienne.

Netanyahu a demandé à Filber et aux membres du ministère d’enquêter sur la légalité de la chaîne, particulièrement son financement par l’Autorité palestinienne alors qu’elle opère en Israël.

La chaîne commencera à diffuser avec le soutien d’un service de production dans le nord, a annoncé Ynet.

« Le but est de donner la parole aux Arabes de 48 pour qu’ils puissent s’exposer au monde arabe, à tout ce qu’ils doivent découvrir, concernant leurs difficultés sociales, culturelles et économiques », a déclaré Hassan lors de la conférence.

« L’Autorité palestinienne dirigée par Abu Mazen [Mahmoud Abbas] soutiendra cette chaîne. Nous envisageons même sérieusement d’établir une chaîne qui diffusera en direct depuis l’intérieur de la Ligne verte. Il n’y a pas d’intention de violer le droit d’Israël ».

Le nom de la chaîne fait référence à 1948, l’année où Israël a été établi et que les Palestiniens marquent comme le commencement de leur catastrophe nationale, ou « Nakba » en arabe.

Hassan a déclaré que la discussion pour l’établissement de la chaîne a commencé il y a plus d’un an et le plan a reçu la bénédiction des députés, des écrivains et des personnalités médiatiques arabes. La chaîne doit concentrer ses programmes sur la vie des Arabes habitant en Israël.

Les compagnies de production offriront des contenus produits en Galilée, le Néguev et le Triangle, une zone au nord d’Israël foyer d’une part importante de population arabe.

Tandis que la chaîne continuera à diffuser de Nazareth, elle doit avoir ses bureaux à Ramallah dans le futur. La date choisie pour les premiers programmes, jeudi 18 juin, a marqué aussi le premier jour du mois saint musulman du Ramadan.

Sanaa Hamud, un membre du panel qui conseille la chaîne, a déclaré que son établissement était un événement majeur.

« Pour la première fois depuis 67 ans, nous aurons une chaîne de télévision parlant notre langue, de plus d’une manière, permettant le dialogue et les discussions sur des questions proches à notre cœur et nous permettant de faire entendre notre voix dans le monde entier », a-t-elle dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...