Netta Barzilaï est « ravie d’avoir donné au pays une raison de faire la fête »
Rechercher

Netta Barzilaï est « ravie d’avoir donné au pays une raison de faire la fête »

La lauréate de l'Eurovision est revenue de Lisbonne aphone et épuisée, mais triomphante après avoir remporté le concours international

  • La gagnant de l'Eurovision 2018 Netta Barzilai à son arrivée à Ben Gurion International Airport, le 14 mai 2018. (Crédit : Flash90)
    La gagnant de l'Eurovision 2018 Netta Barzilai à son arrivée à Ben Gurion International Airport, le 14 mai 2018. (Crédit : Flash90)
  • La gagnante de l'Eurovision 2018 Netta Barzilai à son arrivée à l'aéroport international Ben Gurion, le 14 mai 2018. (Crédit : Flash90)
    La gagnante de l'Eurovision 2018 Netta Barzilai à son arrivée à l'aéroport international Ben Gurion, le 14 mai 2018. (Crédit : Flash90)
  • La gagnant de l'Eurovision 2018 Netta Barzilai à son arrivée à Ben Gurion International Airport, le 14 mai 2018. (Crédit : Flash90)
    La gagnant de l'Eurovision 2018 Netta Barzilai à son arrivée à Ben Gurion International Airport, le 14 mai 2018. (Crédit : Flash90)
  • La gagnant de l'Eurovision 2018 Netta Barzilai à son arrivée à Ben Gurion International Airport, le 14 mai 2018. (Crédit : Flash90)
    La gagnant de l'Eurovision 2018 Netta Barzilai à son arrivée à Ben Gurion International Airport, le 14 mai 2018. (Crédit : Flash90)

La lauréate israélienne du Concours de l’Eurovision a atterri très tôt lundi matin sur le tarmac de Ben Gurion. Elle a déclaré aux journalistes être ravie d’avoir donné au pays une raison de faire la fête.

« Nous sommes tous aphones, nous avons fait la fête toute la nuit, nous n’avons pas vraiment dormi », a-t-elle raconté en sortant de l’avion.

Israël a remporté le Concours de l’Eurovision pour la première fois en 20 ans dimanche, grâce à une chanson féministe « Toy ».

« C’est un grand moment pour moi, pour toute la délégation et pour tout le pays qui a si peu de raisons de se réjouir en ce moment », a-t-elle dit. « Cela me rend heureuse de savoir que nous avons donné au pays une raison de faire la fête. »

Barzilai a atterri alors que les célébrations de Yom Yeroushalaim prenaient fin, marquant l’anniversaire de la capture de Jérusalem Est et de la Cisjordanie lors de la Guerre des Six Jours en 1967, et quelques heures avant l’ouverture des festivités en l’honneur de l’ouverture de l’ambassade américaine de Jérusalem Est, perçue comme une réussite diplomatique pour le pays.

« La pensée forme la réalité », a déclaré Barzilai en remerciant l’équipe avec laquelle elle a travaillé pendant les six derniers mois, « et c’est ce que j’a appris de ce parcours ».

La victoire de BArzilai signifie qu’Israël organisera la prochaine édition de l’Eurovision, probablement à Jérusalem, un évènement qui devrait attirer des millions de fans du monde entier et donner une visibilité internationale de l’État juif.

« Je veux souhaiter bonne chance à l’État d’Israël pour l’Eurovision qui sera là l’an prochain », a-t-elle dit. « C’est un plaisir [de savoir] qu’un tel évènement aura lieu ici. »

Barzilai a chanté sa chanson à bord de son vol retour avec le reste des passagers, qui ont fêté sa victoire avec elle.

Dans la soirée, elle donnera un concert gratuit sur la place Rabin, au cœur de Tel Aviv, avec d’anciens représentants israéliens de l’Eurovision, dont Shiri Maimon, Orna et Moshe Datz, Gali Atari et Dana International, le dernier gagnant israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...