Neuf Palestiniens arrêtés pour des attaques à Jérusalem-Est
Rechercher

Neuf Palestiniens arrêtés pour des attaques à Jérusalem-Est

Les Palestiniens sont soupçonnés d’avoir lancé des cocktails Molotov au cours d'incidents distincts

Les pompiers éteignent une voiture qui a pris feu après avoir été touchée par un cocktail Molotov à proximité du quartier arabe de Beit Hanina à Jérusalem-Est, blessant trois personnes, lundi soir, le 3 août 2015 (Sliman Khader / FLASH90)
Les pompiers éteignent une voiture qui a pris feu après avoir été touchée par un cocktail Molotov à proximité du quartier arabe de Beit Hanina à Jérusalem-Est, blessant trois personnes, lundi soir, le 3 août 2015 (Sliman Khader / FLASH90)

Neuf hommes palestiniens ont été arrêtés, soupçonnés d’avoir lancé des cocktails Molotov sur un véhicule près du quartier de Beit Hanina, au nord de Jérusalem au début du mois, blessant trois Israéliens.

Une femme de 27 ans a subi des brûlures dans l’attaque du 3 août. Elle et son mari se sont extraits de leur voiture en feu, qui a continué de rouler et a heurté un piéton de 20 ans, qui a été légèrement blessé. Un troisième homme a été légèrement blessé en essayant d’éteindre le feu.

Les Palestiniens ont été arrêtés il y a deux semaines, annonce un tribunal de Jérusalem dimanche.

Ils sont également soupçonnés d’avoir lancé plusieurs cocktails Molotov sur un bâtiment appartenant à des Juifs à Beit Hanina, selon le tribunal. Aucun blessé n’a été signalé dans ces attaques.

Après l’attaque du 3 août, le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a ordonné une sécurité accrue au nord-est de la ville.

« Chaque pierre et cocktail Molotov jetés est une attaque terroriste grave que nous n’accepterons pas », a-t-il dit.

« Nous ne céderons pas à la terreur et nous ne perturberons pas notre vie quotidienne. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...