Nikki Haley prie au mur Occidental
Rechercher

Nikki Haley prie au mur Occidental

Très appréciée en Israël pour ses prises de positions en faveur de l'Etat hébreu, l'ex-ambassadrice est arrivée pour une conférence sur les relations israélo-américaines

L'ex-ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley au mur Occidental à Jérusalem, le 26 juin 2019. (Crédit : Oren Ben Hakon/Israel Hayom)
L'ex-ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley au mur Occidental à Jérusalem, le 26 juin 2019. (Crédit : Oren Ben Hakon/Israel Hayom)

L’ancienne ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley a prié au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem mercredi, après être arrivée en Israël pour une conférence.

Haley, qui a démissionné en décembre, était très appréciée en Israël et au sein de la communauté pro-Israël aux Etats-Unis pour ses prises de positions en faveur de l’Etat hébreu aux Nations unies.

Pendant sa prière sur le lieu saint, Haley a placé un papier entre les pierres du mur Occidental. Elle s’y était déjà rendue il y a deux ans lors d’un séjour officiel en Israël en tant qu’ambassadrice américaine aux Nations unies.

Haley est en Israël pour participer à l’Israel Hayom Forum for US-Israel Relations. Le quotidien Israel Hayom appartient à Sheldon Adelson, magnat des casinos et principal mécène du parti républicain.

Durant son mandat aux Nations unies, elle avait, entre autres, pris la décision de quitter le Conseil des Droits de l’Homme, de stopper le financement de l’UNRWA et défendu la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président américain Donald Trump.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...