Nombre record de véhicules sur les routes israéliennes
Rechercher

Nombre record de véhicules sur les routes israéliennes

On dénombre 3 495 412 véhicules à moteur en Israël, dont 2 879 911 véhicules privés

Des bouchons sur l'autoroute Ayalon de Tel Aviv, le 18 juin 2012.  (Uri Lenz/FLASH90)
Des bouchons sur l'autoroute Ayalon de Tel Aviv, le 18 juin 2012. (Uri Lenz/FLASH90)

Selon le rapport du Bureau central israélien des statistiques, publié ce 19 mai, on compte 3 495 412 véhicules à moteur en Israël, dont 2 879 911 véhicules privés.

En 2018, le nombre de véhicules a ainsi augmenté de 6,3 % par rapport à 2017 – 361 000 véhicules ont été ajoutés, mais 239 000 ont été retirés de la circulation ; ainsi, 122 000 véhicules de plus circulent sur les routes. Ce chiffre est de 3,4 % pour les véhicules particuliers.

Le nombre de voitures hybrides a quant à lui explosé de près de 50 %. On compte actuellement 500 121 véhicules du genre dans le pays, dont 726 taxis.

En 2018, l’âge moyen des véhicules était de 7,6 ans. Durant l’année, en moyenne 5,6 véhicules sur 1 000 ont été impliqués dans des accidents comptant des blessés – contre une moyenne de 8,6 en 2017.

Cette augmentation du nombre de véhicules s’explique notamment par l’accroissement démographique. En 10 ans, le nombre d’Israéliens en âge de conduire a augmenté de 12,6 %. Actuellement, 5,5 millions d’Israéliens sont titulaires d’un permis de conduire, sur une population totale estimée à près de 9 millions.

Sur ces dix dernières années, le nombre de véhicules en circulation a augmenté de 16,6 %. Un nombre qui ne cesse d’accroître : à sa naissance en 1948, on comptait seulement 3 087 véhicules en Israël.

Le pays est depuis ces dernières années un centre de technologie automobile, en particulier dans le domaine du développement de véhicules autonomes. Outre GM, des fabricants tels que Toyota, Skoda, Fiat, Ford, Honda, Honda, Renault-Nissan, Volvo, BMW, Hyundai, et d’autres possèdent des centres de R&D en Israël ou ont développé des partenariats avec des entreprises israéliennes pour développer des technologies pour les véhicules autonomes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...