Norvège: Une maire demande à l’église de retirer une Etoile de David
Rechercher

Norvège: Une maire demande à l’église de retirer une Etoile de David

La maire de Strand affirme que le symbole, utilisé comme une décoration de Noël par une église, est trop associée aux Juifs et à Israël

Une Etoile de David sur la synagogue de la communauté juive à Halle an der Saale, à l'est de l'Allemagne. (Jan Woitas / dpa / AFP) / Germany OUT)
Une Etoile de David sur la synagogue de la communauté juive à Halle an der Saale, à l'est de l'Allemagne. (Jan Woitas / dpa / AFP) / Germany OUT)

JTA — Une maire norvégienne a demandé à l’église de remplacer sa décoration traditionnelle d’une Etoile de David à cause des plaintes selon lesquelles le symbole serait trop associé à Israël et aux Juifs.

Irene Heng Lauvsnes, la maire de Strand, a demandé à l’église Klippen Pentecostal, qui allume une grande Etoile de David de décoration en néon dans un parc municipal où se tient une célébration de Noël, de remplacer le symbole avec une « étoile traditionnelle de Noel », a rapporté mercredi le journal Strandbuen.

Le parc, situé dans le sud de la Norvège, doit rester « neutre », particulièrement à la lumière de la polémique, a déclaré Lauvsnes à l’agence de presse Aftenbladet.

Des critiques anonymes ont déclaré que l’Eglise « désignait [la décoration] comme une Etoile de David, un symbole national pour les Juifs et pour l’Etat d’Israël » et « n’était pas donc adapté à l’espace public » à Strand.

L’Eglise prend la demande en considération puisqu’elle « ne veut provoquer en aucune façon », a déclaré son représentant au Strandbuen.

Le recours à l’Etoile de David dans les décorations de Noël est fréquent à travers l’Europe du nord.

L’intervention de la municipalité a suscité de la colère, dont celle du rédacteur en chef du quotidien Dagen, Vebjorn Selbekk.

« Des bureaucrates municipaux ne veulent évidemment pas d’un signe juif ou israélien sur leur Noël. Ensuite, nous devons presque leur rappeler certains éléments clefs expliquant pourquoi nous célébrons Noël, a écrit Selbekk dans un article intitulé « Joyeux Noël sans Juifs ». Il a ajouté que la fête « est marquée par le fait qu’un enfant juif était né d’une mère juive dans une étable juive dans une ville juive dans un pays juif ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...