Nouvelle profanation de tombes au mont des Oliviers
Rechercher

Nouvelle profanation de tombes au mont des Oliviers

La police recherche les vandales du cimetière juif vieux de 3 000 ans

Des pierres tombales profanées au cimetière du mont des Oliviers le 23 juin 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)
Des pierres tombales profanées au cimetière du mont des Oliviers le 23 juin 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)

Le cimetière du mont des Oliviers a été profané dans la nuit de mardi à mercredi, des pierres tombales ayant été brisées et le feu ayant été mis à des arbres et à des buissons.
 
Les pompiers ont éteint les flammes, et la police recherche les coupables.

Le mont des Oliviers surplombe la Vieille Ville de Jérusalem et abrite un cimetière juif depuis plus de 3 000 ans.

Environ 150 000 tombes s’y trouvent.

Le site a été ces derniers mois un point central de violence, avec de fréquentes profanations de tombes et des agressions quasi-hebdomadaires contre les visiteurs juifs par des jeunes Palestiniens.

Le mois dernier, le commandant adjoint de la police dans la capitale, Avshalom Feld, avait estimé que le futur chef de la police devrait consacrer une importante partie de son temps à la violence à Jérusalem-Est.

« Les incidents dont nous nous occupons sont le vandalisme et la profanation de tombes, les coups de feu, les coups de couteau, les attentats à la voiture bélier, les jets de pierres et de pétards, les incendies criminels, les attaques contre les forces de sécurité, la destruction de caméras de surveillance et le blocage de routes » a déclaré Feld, lors d’une visite avec des députés de la Knesset au cimetière du mont des Oliviers.

Marissa Newman a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...