Nucléaire : Benny Gantz rappelle qu’Israël est « uni » face à la menace iranienne
Rechercher

Nucléaire : Benny Gantz rappelle qu’Israël est « uni » face à la menace iranienne

La république islamique a fait savoir que son stock d'uranium enrichi à 3,67 % dans le pays avait franchi la limite de 300 kilogrammes établie par l'accord nucléaire conclu en 2015

Le leader de Kakhol lavan Benny Gantz s'exprime lors d'une manifestation aux abords du musée de Tel Aviv contre les initiatives prises par le Premier ministre Benjamin Netanyahu d'éviter les poursuites dans trois affaires criminelles, le 25 mai 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Le leader de Kakhol lavan Benny Gantz s'exprime lors d'une manifestation aux abords du musée de Tel Aviv contre les initiatives prises par le Premier ministre Benjamin Netanyahu d'éviter les poursuites dans trois affaires criminelles, le 25 mai 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Le dirigeant du parti Kakhol lavan – et chef de facto de l’opposition – Benny Gantz a indiqué lundi que le dépassement de la limite du stock d’uranium enrichi qui avait été établie par l’accord sur le nucléaire conclu en 2015, laisse les Israéliens « unis » face à la menace d’un régime détenant l’arme nucléaire.

« Israël est uni et déterminé face à la menace iranienne », a assuré dans une déclaration l’ancien chef d’état-major de Tsahal.

« Il apparaît clairement aujourd’hui que l’Iran n’est pas un problème israélien, mais bien un problème international. J’appelle à une large alliance internationale contre l’Iran, à un durcissement des sanctions et à des préparations conjointes dans l’éventualité que l’Iran continue sur sa lancée actuelle », a-t-il expliqué.

« En même temps, je suis certain et j’ai confiance dans le fait que l’armée et les services de sécurité israéliens se préparent constamment à toutes les possibilités sur ce front et qu’ils sont capables d’apporter aux autorités politiques les solutions nécessaires pour répondre à la menace, de manière à garantir que jamais l’Iran ne sera en possession d’une arme nucléaire », a-t-il ajouté.

Il a poursuivi en disant que « en cette saison électorale, il est important de souligner que la menace iranienne transcende toute la politique. Nous apporterons notre soutien et notre aide à toute décision prise par le gouvernement pour renforcer la sécurité d’Israël ».

L’agence de presse iranienne semi-officielle, Fars a fait savoir dans la matinée que le stock d’uranium enrichi à 3,67 % dans le pays avait dorénavant franchi la limite de 300 kilogrammes déterminée par l’accord sur le nucléaire conclu en 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...