Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Nucléaire iranien : Washington assure agir de concert avec les Européens

Londres, Paris et Berlin ont soumis une proposition de résolution condamnant l'Iran pour son manque de coopération avec l'agence et exigeant que Téhéran rende des comptes

Le porte-parole du Département d'État américain, Matthew Miller, lors d'une conférence de presse au Département d'État, à Washington, le 18 juillet 2023. (Crédit : Nathan Howard)
Le porte-parole du Département d'État américain, Matthew Miller, lors d'une conférence de presse au Département d'État, à Washington, le 18 juillet 2023. (Crédit : Nathan Howard)

Les Etats-Unis ont indiqué mardi qu’ils entendaient agir de concert avec les Européens, sans pour autant cautionner l’adoption par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’une résolution soumise par Londres, Paris et Berlin condamnant l’escalade nucléaire de Téhéran.

« Vous verrez la position des Etats-Unis lorsque cette résolution sera présentée, mais je pense qu’il ne faut pas s’attendre à ce que nous agissions en dysharmonie avec nos partenaires de l’E3 », qui regroupe l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France, a déclaré le porte-parole du département d’Etat, Matthew Miller, en réponse à une question sur la position américaine.

Le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne ont soumis lundi une proposition de résolution à l’instance dirigeante de l’AIEA condamnant l’Iran pour son manque de coopération avec l’agence et exigeant que Téhéran rende des comptes.

Lors de la dernière réunion en mars du conseil des gouverneurs de l’AIEA, les trois capitales européennes avaient préparé un texte, avant de renoncer faute de soutien de Washington.

Si officiellement les Etats-Unis nient freiner les efforts de leurs alliés européens, ils craignent qu’une telle action n’envenime les tensions géopolitiques actuelles au Moyen-Orient, qui plus est à l’approche de la présidentielle américaine en novembre, d’après des sources diplomatiques.

Le porte-parole américain s’est refusé à dire quelle sera la position américaine au conseil des gouverneurs de l’AIEA, tout en soulignant que les Etats-Unis avaient appuyé « des mesures importantes à l’AIEA dans le passé ».

« Nous sommes prêts à le faire à nouveau à l’avenir, et nous continuons à discuter avec nos partenaires, y compris l’E3, de la forme exacte que pourraient prendre ces actions », a affirmé M. Miller.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.