Obama : « 33 fois plus d’attaques armées aux USA qu’en Israël »
Rechercher

Obama : « 33 fois plus d’attaques armées aux USA qu’en Israël »

Selon le président, les « expressions de compassion ne suffisent pas, il faut agir pour réduire les homicides par armes à feu »

Le président américain Barack Obama dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le jeudi 30 avril 2015 à Washington  (Photo AFP / MICHAEL THOMAS B.)
Le président américain Barack Obama dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le jeudi 30 avril 2015 à Washington (Photo AFP / MICHAEL THOMAS B.)

Dans le sillage d’une fusillade dans une église de Caroline du Sud la semaine dernière, le président américain Barack Obama a appelé samedi à mettre en œuvre des mesures pour réduire la violence armée, notant que le taux d’homicide en Amérique était beaucoup plus élevé que celui des autres pays développés, et 33 fois plus élevé qu’en Israël.

Les remarques du président sur Twitter ont été prononcées après que Dylann Roof, 21 ans, est entré dans une église afro-américaine historique à Charleston, Caroline du Sud, tuant par balles neuf fidèles et en blessant un dixième.

Un « manifeste » en ligne qui lui est attribué se répand en injures contre les Afro-Américains et « l’agitation juive de la race noire ».

« Voici les stats », a déclaré Obama sur Twitter. « Nous nous entretuons avec des pistolets 297 fois plus que le Japon, 49 fois plus que la France, 33 fois plus qu’Israël. »

« Les expressions de compassion ne suffisent pas. Il est temps que nous agissions à ce sujet », a-t-il affirmé.

Le tweet du président entre dans le cadre d’un effort de la Maison Blanche en vue de souligner la disparité des taux de crimes violents entre les Etats-Unis et d’autres pays développés.

Dans une conférence de presse vendredi, Obama a affirmé : « À un certain point, nous en tant que pays, devons considérer le fait que ce type de violence de masse ne se produit pas dans d’autres pays avancés. Il n’a pas lieu dans d’autres endroits avec cette fréquence. »

En Israël, de strictes lois de contrôle des armes à feu sont en vigueur, régulant leur possession, requérant un bon état de santé mental et physique, vérifiant les antécédents criminels, en demandant une raison crédible pour la propriété. Contrairement aux États-Unis, où le Deuxième amendement de la Constitution octroie le droit de porter des armes, la possession d’armes à feu en Israël n’est pas un droit.

Obama a affirmé à la Conférence des maires de 2015 à San Francisco vendredi que la criminalité armée est une crise qui « détruit le tissu d’une communauté » et « coûte cher à ce pays […] Plus de 11 000 Américains ont été tués par la violence armée en 2013 seulement. 11 000 ».

Lors de la même conférence, Hillary Clinton a parlé d’un débat sur les lois de contrôle des armes à feu ce week-end, disant que de nouveaux règlements peuvent être passés tout en respectant le Deuxième amendement et « les propriétaires d’armes à feu responsables ».

« La politique sur cette question est empoisonnée, mais nous ne pouvons pas abandonner », a déclaré Clinton. « Les enjeux sont trop élevés. Les coûts sont trop élevés. »

Les actions d’Obama pour appliquer une nouvelle législation de contrôle des armes à feu ont été contrecarrées par le Congrès, malgré le grand nombre de fusillades meurtrières.

Le président a parlé de « Jour de honte » lorsque le Congrès a rejeté une nouvelle législation suite au meurtre de 26 personnes, dont 20 enfants, dans une école du Connecticut en décembre 2012.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...