Obama met en garde contre la montée générale d’un « nationalisme sommaire »
Rechercher

Obama met en garde contre la montée générale d’un « nationalisme sommaire »

Le président américain a aussi invité à "ne pas faire de parallèle" entre Marine Le Pen et Theresa May

Le président américain Barack Obama quitte la Maison Blanche pour se rendre au sommet des dirigeants d'Amérique du Nord, à Ottawa (Canada), le 29 juin 2016. (Crédit : AFP/Yuri Gripas)
Le président américain Barack Obama quitte la Maison Blanche pour se rendre au sommet des dirigeants d'Amérique du Nord, à Ottawa (Canada), le 29 juin 2016. (Crédit : AFP/Yuri Gripas)

Le président américain Barack Obama a mis en garde mardi à Athènes contre la montée générale d’un « nationalisme sommaire », après l’élection de Donald Trump ou le Brexit au Royaume-Uni.

« Nous allons devoir nous prémunir contre la montée d’une sorte de nationalisme sommaire, d’identité ethnique ou de tribalisme construit autour de la notion de ‘nous’ et ‘eux' », a déclaré M. Obama lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, après avoir évoqué l’élection de M. Trump, le Brexit ou Marine le Pen en France.

Il a cependant invité à « ne pas faire de parallèle » entre la présidente du Front national en France Marine Le Pen et Theresa May, la Première ministre britannique, une femme politique conservatrice « plutôt traditionnelle ».

« Parfois les gens ont juste envie d’essayer quelque chose pour voir si ça peut tout changer, et je crois que cela a joué un rôle important », notamment dans l’élection de son successeur, a estimé le président américain.

« Et je ne m’excuserai jamais de dire que l’avenir de l’humanité sera défini par ce que nous avons en commun et non par ce qui nous sépare et nous mène finalement au conflit », a conclu M. Obama.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...