Israël en guerre - Jour 260

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Ofir Tzarfati, 27 ans : « L’âme pure » qui a aidé sa petite amie à fuir la rave

Il a été tué en captivité après avoir été kidnappé au festival de musique électronique Supernova ; son corps a été rapatrié de Gaza le 1er décembre

Ofir Tzarfati a été pris en otage lors du festival Supernova par des terroristes du Hamas, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Ofir Tzarfati a été pris en otage lors du festival Supernova par des terroristes du Hamas, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Ofir Tzarfati, 27, ans, avait été blessé par des coups de feu lorsqu’il avait été kidnappé à la rave-party Supernova, le 7 octobre. Le 27 novembre, l’armée avait confirmé sa mort et le 1er décembre, les militaires avaient annoncé que son corps avait été rapatrié de Gaza. Le jeune homme a été inhumé au cimetière de Kiryat Ata.

Tsahal n’a pas précisé la date ni les circonstances de son décès.

Le jeune homme laisse derrière lui ses parents, Richelle et Hanan, et ses sœurs, Shoval et Lior.

Tzarfati, qui fêtait son 27e anniversaire au festival de musique électronique en compagnie de sa petite amie, Shoval Gal, avait pris la tête de son groupe alors qu’ils couraient pour essayer de se cacher des terroristes qui ouvraient alors le feu, selon l’un de ses camarades présents sur les lieux.

Ils étaient arrivés jusqu’à une première voiture et Tzarfati s’était assuré que Shoval était bien en sécurité à l’intérieur, et il avait fini par entrer dans un deuxième véhicule. Quelques jours plus tard, Shoval avait entendu dire que Tzarfati avait été grièvement blessé par balle alors qu’il se trouvait dans l’habitacle et qu’il était probablement retenu en captivité à Gaza.

Lors des funérailles de son frère, Shoval, sa sœur, a évoqué le deuil terrible vécu par sa famille.

« Je ne sais pas ce que nous faisons là ; ce n’est pas un endroit qui te ressemble », a-t-elle dit en pleurant. « Tu étais ce genre de personne qui survit à tout et je pensais tellement fort que tu t’en sortirais. Tu t’es battu pour tout le monde, tu as pris soin de tout le monde. Je veux te remercier d’avoir eu le privilège d’être ta sœur ».

Shoval, la petite amie d’Ofir qu’il était parvenu à sauver du chaos de la rave party, dit ne pas parvenir « à réaliser que je ne verrai plus ton sourire. Tu es mon meilleur ami… Je suis désolée de n’avoir pas pu te protéger comme tu m’as protégée, moi. Mon Ofir, dans un univers parallèle, demande-moi en mariage comme tu voulais le faire. Et nous mettrons un bel enfant au monde ; tu joueras au football avec lui. Mon ange, tu seras pour toujours dans mon cœur ».

« Mon Ofir, dans mes pires cauchemars, je n’aurais jamais cru que je me tiendrais ici, face à ton cercueil… Ofir, tu avais de nombreuses qualités si particulières, si nobles – ta générosité infinie, tu avais une âme pure. Tu choisissais toujours de voir ce qu’il y avait de bon chez les autres… Tu étais un ange qui avait pris forme humaine », a ajouté sa mère.

« Si je pouvais te faire revenir ne serait-ce qu’une minute, je te répéterais, une fois encore, combien je t’aime ; je te prendrais dans mes bras et je te dirais merci pour ces 27 années de plaisir, de joie, de fierté, de bonheur, d’amour inépuisable… Ofir, cette mélodie qui était la tienne résonnera toujours – nous te promettons de continuer à la jouer ».

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’est ensuivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.