Israël en guerre - Jour 234

Rechercher
Les otages du 7 octobre

LIBÉRÉS: Chen Almog et ses enfants Agam, Gal et Tal ; le père Nadav et la fille aînée Yam tués

Chen Almog Goldstein et ses trois plus jeunes enfants ont été enlevés le 7 octobre ; le père et la fille aînée ont été tués à Kfar Aza

Six membres de la famille Almog-Goldstein, dont deux ont été tués et quatre enlevés par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023, au kibboutz Kfar Aza. (Autorisation)
Six membres de la famille Almog-Goldstein, dont deux ont été tués et quatre enlevés par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023, au kibboutz Kfar Aza. (Autorisation)

Chen Goldstein-Almog, 48 ans, et trois de ses quatre enfants, Agam, 17 ans, Gal, 11 ans et Tal, 9 ans, ont été libérés le 26 novembre dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu temporaire négocié par le Qatar et les États-Unis entre le Hamas et Israël. Le père Nadav et la fille aînée Yam ont été assassinés. Voici l’histoire de leur capture.

Chen Almog Goldstein, 48 ans, et trois de ses quatre enfants, Agam, 17 ans, Gal, 11 ans et Tal, 9 ans, sont portés disparus depuis le 7 octobre, date à laquelle ils ont été capturés dans le kibboutz de Kfar Aza, alors que les terroristes du Hamas menaient de violentes attaques contre leur communauté.

Le mari de Chen, Nadav Goldstein, et leur fille aînée, Yam Goldstein, ont été tués le même jour, dans la pièce sécurisée de leur maison.

Le frère de Chen, Omri Almog, a déclaré à la radio Kan que Chen et les trois enfants avaient été pris en otage, mais que son mari, Nadav, et sa fille aînée, Yam, étaient restés dans leur maison, car Nadav, un triathlète de haut niveau, se remettait d’une opération chirurgicale suite à un accident de vélo et se déplaçait avec difficulté.

Leur fille aînée, Yam, aurait décidé de rester avec lui.

Vers midi, la famille a perdu le contact avec Yam, la seule à disposer d’un téléphone dans la pièce sécurisée et à envoyer des messages WhatsApp à tous ceux qu’elle pouvait contacter – ses amis, l’armée, ses grands-parents, a expliqué son oncle, Omri Almog.

Quelques jours plus tard, les corps de Nadav et de Yam ont été retrouvés. Pendant les neuf jours suivants, les autres membres de la famille ont été considérés comme disparus, jusqu’à ce que leur statut soit modifié : ils sont désormais considérés comme des otages.

« Nous ne savons pas ce qui leur est arrivé », a déclaré Omri Almog. « Le kibboutz était un champ de bataille. »

Les grands-parents, les parents de Chen Almog et de Nadav Goldstein, vivent tous les quatre à Kfar Aza, mais ils étaient absents ce week-end-là.

C’est eux qui ont enterré Nadav et Yam le 23 octobre, jour de l’anniversaire de Chen.

Ce n’est pas la première fois que la famille Almog est victime du terrorisme. En octobre 2003, cinq membres de la famille Almog avaient été tués dans un attentat suicide au restaurant Maxim à Haïfa.

Un autre membre de la famille élargie est Doron Almog, président de l’Agence juive et ancien chef du Commandement du sud.

« Nous sommes une famille qui paie un prix très élevé pour ce pays », a déclaré Omri Almog. « On ne s’y habitue pas, mais on vit avec. »

Sa famille, dit-il, quoi qu’il en reste, reviendra un jour à Kfar Aza et reconstruira ce qui a été perdu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.