François : j’ai senti la présence des âmes assassinés à Auschwitz
Rechercher

François : j’ai senti la présence des âmes assassinés à Auschwitz

'Le grand silence de la visite d’Auschwitz-Birkenau était plus éloquent que tout mot prononcé n’aurait pu l’être', a déclaré le pape

Le pape François passe l’entrée principale de l’ancien camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau, qui porte les mots ‘Arbeit macht frei’ (le travail libère), à Oswiecim, en Pologne, le 29 juillet 2016. (Crédit : Filippo Monteforte/AFP)
Le pape François passe l’entrée principale de l’ancien camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau, qui porte les mots ‘Arbeit macht frei’ (le travail libère), à Oswiecim, en Pologne, le 29 juillet 2016. (Crédit : Filippo Monteforte/AFP)

Le pape François a déclaré avoir senti les âmes de ceux qui ont été assassinés à Auschwitz-Birkenau pendant sa visite silencieuse de l’ancien camp d’extermination nazi en Pologne, la semaine dernière.

« Le grand silence de la visite d’Auschwitz-Birkenau était plus éloquent que tout mot prononcé n’aurait pu l’être », a déclaré François pendant son audience publique hebdomadaire au Vatican.

« Dans ce silence, j’ai écouté : j’ai senti la présence de toutes les âmes passées par cet endroit ; j’ai ressenti la compassion, la miséricorde de Dieu, que quelques âmes saintes ont pu apporter, même dans cette abysse », a-t-il déclaré.

Se rendre à Auschwitz l’a fait prier pour résoudre les maux du monde d’aujourd’hui, a déclaré le pape.

« En regardant cette cruauté, dans ce camp de concentration, a-t-il dit, j’ai immédiatement pensé aux cruautés d’aujourd’hui, qui son similaires, pas aussi concentrées que dans cet endroit, mais partout dans le monde, ce monde qui est malade de cruauté, de douleur, de haine, de tristesse, et c’est pourquoi je vous demande toujours de prier pour que le Seigneur nous accorde la paix. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...