Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Paris : Des slogans anti-Israël scandés au rassemblement de la gauche contre le RN

"Sionistes, fascistes, c'est vous les terroristes !" ou "Israël casse-toi, la Palestine n’est pas à toi" et des appels à l’intifada ont été entendus sur la place de la République

Manifestation à l’issue du Premier tour des élections législatives, place de la République, à Paris, le 30 juin 2024. (Crédit : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)
Manifestation à l’issue du Premier tour des élections législatives, place de la République, à Paris, le 30 juin 2024. (Crédit : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)

Les militants de la gauche parisienne ont afflué en nombre dimanche soir à l’issue du premier tour des élections législatives anticipées vers la place de la République, centre névralgique de la mobilisation contre le Rassemblement national (RN) depuis l’annonce de la dissolution par le président de la République le 9 juin dernier.

Malgré l’union des gauches dans un Nouveau Front populaire (NFP) et une campagne intensive sur le péril lepéniste qui plane sur la France, la vague RN a déferlé sur l’Hexagone dimanche soir. Au premier tour du scrutin, le parti d’extrême droite a récolté 34 % des suffrages et se trouve en position d’accrocher la majorité absolue au second tour dimanche prochain et donc d’offrir Matignon au très jeune Jordan Bardella.

Les milliers de sympathisants de gauche se sont rassemblés place de la République en réaction à ces résultats. Outre le classique « La jeunesse emmerde le Front national » parmi les slogans scandés, les préoccupations nationales semblent être bien vite passées au second plan.

Outre les drapeaux du Front populaire et de la France insoumise, les étendards palestiniens ont fait sans surprise leur apparition. Des slogans hostiles à l’État d’Israël ont donc aussi été scandés par la foule, dans laquelle étaient présents des membres du collectif Urgence Palestine et des Indigènes de la République, groupes ouvertement anti-Israël.

Sur la statue de la République, des tags « Nique les sionistes” ou « Fuck Israël » ont été inscrits. Des « Sionistes, fascistes, c’est vous les terroristes ! » ou « Israël casse-toi, la Palestine n’est pas à toi » et des appels à l’intifada ont été entendus.

Deux Intifada en Israël ont fait des centaines de morts en Israël dans des attentats terroristes palestiniens. La première de 1987 – année de naissance du Hamas – à 1993, qui correspond aux accords d’Oslo. La Seconde intifada a débuté en 2000 avec la visite d’Ariel Sharon sur le mont du Temple et s’est terminée en 2005 avec le désengagement de la bande de Gaza.

Des revendications ainsi bien éloignées de l’objet d’origine de la manifestation – la lutte contre le Rassemblement national – sans que cela ne semble troubler la grande majorité des manifestants.

Alors que, en fin de manifestation, les membre du Nouveau Front populaire sont montés sur scène, il manquait Raphaël Glucksmann, visé par de nombreuses attaques antisémites au sein de son propre camp depuis ces derniers mois, faussement accusé de soutenir la politique d’Israël dans la guerre à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.