Paris : Un monument pour les enfants de la Shoah vandalisé
Rechercher

Paris : Un monument pour les enfants de la Shoah vandalisé

Parmi les phrases recouvertes de peinture, l'affirmation d'une mort "terrible et cruelle" des victimes, les mots "extermination" et l'annihilation des Juifs

Le monument dédié aux enfants assassinés pendant la Shoah à Paris, en France, qui a été vandalisé au mois de mai 2019 (Crédit : Congrès juif européen)
Le monument dédié aux enfants assassinés pendant la Shoah à Paris, en France, qui a été vandalisé au mois de mai 2019 (Crédit : Congrès juif européen)

JTA — Certaines parties d’un texte commémorant l’assassinat d’enfants juifs pendant la Shoah ont été recouvertes de peinture sur un mémorial aux victimes du génocide nazi à Paris, récemment inauguré.

La police a eu connaissance cette semaine de cet acte de vandalisme inhabituel – des mots ont été effacés comme pour reformuler le texte – commis dans un espace de commémoration qui avait été inauguré en 2017 à proximité du principal monument du Vel d’Hiv consacré aux enfants juifs tués par les nazis avec l’aide des autorités françaises.

Parmi les phrases recouvertes de peinture, une affirmant que les victimes avaient été assassinées « dans des conditions terribles et cruelles » et une autre disant que les nazis avaient voulu « annihiler » les Juifs. Le mot « extermination » a lui aussi été repeint.

Invisible dorénavant aux regards, le chiffre 4 115 – désignant le nombre de d’enfants juifs français disparus sans laisser de trace pendant la Shoah après avoir été tués par les nazis suite à des événements comme le rassemblement du Vel d’Hiv en 1942, a fait savoir le journal Le Parisien mercredi.

« Que peut-on imaginer de plus abject ? », a commenté le philosophe français Bernard-Henri Levy jeudi sur Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...