Rechercher

Pays-Bas/COVID-19 : une rabbine compare les politiques à l’Allemagne nazie

Des groupes juifs néerlandais ont condamné les "comparaisons offensantes" de Tamarah Benima

La rabbine Tamarah Benima (Crédit : Malin G. Kundi/Wikimedia Commons via JTA)
La rabbine Tamarah Benima (Crédit : Malin G. Kundi/Wikimedia Commons via JTA)

JTA- Une importante rabbine des Pays-Bas a comparé les mesures de sécurité dues à la COVID-19 aux politiques de l’Allemagne nazie, s’attirant une sévère réprimande de la part des groupes juifs.

Tamarah Benima, une rabbine réformée de 71 ans d’Amsterdam, a fait cette comparaison jeudi dans un discours prononcé dans la ville de Leeuwarden, dans le nord des Pays-Bas.

« Les scientifiques du monde entier se sont apparemment laissés entraîner, au cours des 18 mois passés, vers une pensée totalitaire », a-t-elle déclaré à propos de la pandémie COVID-19, qui a débuté en décembre 2019. « Ce qui ne correspond pas à leur point de vue doit être réduit au silence ».

Les personnes impliquées dans l’application des mesures de santé publique COVID-19 « ont les meilleures intentions », a ajouté Benima. « Mais en tant que juive, ce qui s’est passé dans l’Allemagne nazie est un avertissement pour moi. Ceux qui étaient au pouvoir avaient tous les meilleures intentions du monde. Même lorsqu’ils ont déclaré que les Juifs représentaient un danger pour la ‘santé publique’. Aussi quand ils ont déclaré une guerre contre le ‘virus’ de cette époque. Ne jouez donc pas avec le feu en mettant à part des personnes de notre société comme ‘un danger pour la santé publique’, comme le fait régulièrement le ministre de la Santé Hugo De Jonge. »

M. De Jonge a averti que la minimisation des dangers du virus COVID-19, ainsi que la tribune d’un parti de droite pour critiquer la politique du gouvernement sur le COVID-19, ont mis en danger la santé publique.

Suivant l’exemple d’autres pays européens, les Pays-Bas ont publié le mois dernier une réglementation d’urgence qui exige que les clients des restaurants et d’autres commerces présentent une preuve de vaccination.

Au moins trois groupes juifs néerlandais ont condamné les déclarations de Benima.

Le Conseil central juif des Pays-Bas, le plus grand groupe de coordination juif du pays, a déclaré que sa comparaison est « contraire à nos valeurs et montre un manque total de réalisme. »

L’Association néerlandaise pour le judaïsme progressiste « rejette fermement les comparaisons irresponsables et offensantes », a déclaré ce groupe dans un communiqué.

Sur cette photo du mardi 27 juillet 2021, des personnes participent à une manifestation contre le pass de vaccination COVID-19 à Rome. Les manifestants en Italie et en France portent des étoiles de David jaunes, comme celles que les nazis demandaient aux Juifs de porter pour s’identifier pendant la Shoah. Certains portent des pancartes assimilant les cartes de vaccination à des dictatures. (Crédit : Mauro Scrobogna/LaPresse via AP, Dossier)

Les comparaisons entre les mesures de santé publique contre la COVID-19 et le nazisme se sont multipliées ces derniers mois en Europe et au-delà. Le port d’étoiles jaunes lors de manifestations contre les mesures de lutte à l’encontre du COVID-19 en Europe a notamment suscité de vives condamnations de la part de groupes juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...