Péninsule du Sinaï : Israël accepte que l’armée égyptienne augmente sa présence
Rechercher

Péninsule du Sinaï : Israël accepte que l’armée égyptienne augmente sa présence

Quatre-vingt-huit bataillons égyptiens avec 42 000 soldats combattent l'État islamique, contre 41 bataillons et 25 000 hommes il y a un an

Illustration : Les forces de sécurité égyptiennes dans le Sinaï, juillet 2013. (Mohamed El-Sherbeny /AFP)
Illustration : Les forces de sécurité égyptiennes dans le Sinaï, juillet 2013. (Mohamed El-Sherbeny /AFP)

L’armée égyptienne a doublé ses forces dans la péninsule du Sinaï au cours de l’année écoulée, avec la bénédiction d’Israël, pour combattre les cellules djihadistes de l’Etat islamique dans la région, a signalé mercredi la chaîne de télévision israélienne Kan.

Selon le chef d’état-major de l’armée égyptienne, 88 bataillons avec 42 000 soldats sont actuellement stationnés dans la péninsule, contre 41 bataillons et 25 000 hommes il y a un an.

Le traité de paix israélo-égyptien signé en 1979 impose des limites strictes au nombre de troupes égyptiennes et israéliennes qui peuvent être stationnées de chaque côté de la frontière du désert du Sinaï, mais autorise l’augmentation des troupes d’un pays si l’autre accepte.

Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que l’armée israélienne surveille en permanence les opérations militaires égyptiennes dans la péninsule.

« L’armée égyptienne a augmenté ses forces dans le Sinaï au cours de l’année écoulée face à la menace de l’Etat islamique. Cette augmentation a été réalisée en coordination avec Tsahal », a déclaré le porte-parole.

L’armée israélienne a par le passé protesté contre les rares occasions où l’Egypte avait déployé des troupes supplémentaires dans la péninsule sans consulter Israël, a ajouté le porte-parole.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...