Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Pérou : Interpellation de 2 personnes, dont un membre de la Force al-Qods, pour projet d’assassinat contre un Israélien

Le chef de la police péruvienne a déclaré qu'un suspect iranien avait été chargé de "former une cellule terroriste pour éliminer un ressortissant israélien" lors d'un forum de l'APEC

Des policiers escortent l'Iranien Majid Azizi dans le quartier général de la police à Lima, au Pérou, le 8 mars 2024. (Crédit : AP Photo/Manuel Castillo)
Des policiers escortent l'Iranien Majid Azizi dans le quartier général de la police à Lima, au Pérou, le 8 mars 2024. (Crédit : AP Photo/Manuel Castillo)

LIMA, Pérou – La police péruvienne a annoncé vendredi la capture d’un ressortissant iranien et d’un ressortissant péruvien soupçonnés d’avoir projeté l’agression d’un Israélien lors du Forum de Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), qui doit se tenir cette année dans cette nation andine.

Le chef de la police péruvienne, Oscar Arriola, a déclaré lors d’une conférence de presse que les interpellations avaient eu lieu à l’issue d’une enquête menée en coordination avec les agences de renseignement internationales, lesquelles ont fourni des informations « sensibles » sur un ressortissant iranien arrivé au Pérou début mars.

« Nous avons dû agir rapidement parce qu’aujourd’hui (l’Iranien) devait rentrer en Iran après avoir formé une cellule terroriste en vue d’éliminer un ressortissant israélien » supposé participer au Forum de l’APEC, a expliqué Arriola.

L’Iranien, qu’Arriola a présenté comme étant Majid Azizi, 56 ans, et le Péruvien ont été interpelés jeudi, a-t-il précisé. Azizi détient également la nationalité péruvienne par alliance, a ajouté Arriola.

La police est toujours sur la piste d’un troisième homme, Péruvien, responsable selon elle du projet d’assassinat de l’Israélien, a-t-il ajouté.

Selon Arriola, les autorités ont identifié la cible israélienne mais choisi de ne pas en révéler le nom pour des raisons de sécurité.

Selon le ministère péruvien de l’Intérieur, Azizi est membre de la Force al-Qods, la branche extraterritoriale du Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran, régulièrement liée à des projets iraniens d’assassinat d’Israéliens à l’étranger.

C’est la première fois que les autorités péruviennes annoncent l’arrestation d’un membre présumé de ce groupe. Les autorités iraniennes n’ont fait aucun commentaire et les médias d’État iraniens n’ont pas reconnu l’arrestation ce samedi.

Arriola a déclaré qu’Azizi – venu à Lima le 3 mars dernier – avait été capturé au moment où il retirait de l’argent à un distributeur automatique. Il restera en prison lors des quinze prochains jours, tout comme les deux Péruviens interpelés.

Israël considère l’Iran comme son principal ennemi : le gouvernement iranien appelle régulièrement à la destruction d’Israël et au soutien des organisations armées qui lui sont hostiles. Il reproche à l’Iran de faire en sorte de développer une bombe nucléaire, ce que ce dernier nie catégoriquement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.