Pétrolier attaqué : l’Iran rejette les accusations d’Israël
Rechercher

Pétrolier attaqué : l’Iran rejette les accusations d’Israël

Les Etats-Unis acceptent de participer à une enquête : Les premières constatations "indiquent clairement" une attaque de type drone

Le pétrolier Mercer Street, battant pavillon libérien, au large de Cape Town, en Afrique du sud, le 2 janvier 2016. (Crédit : Johan Victor via AP)
Le pétrolier Mercer Street, battant pavillon libérien, au large de Cape Town, en Afrique du sud, le 2 janvier 2016. (Crédit : Johan Victor via AP)

L’Iran a rejeté dimanche comme « infondées » les allégations israéliennes l’accusant d’être à l’origine d’une attaque menée en mer d’Oman contre un pétrolier géré par un milliardaire israélien.

« Le régime sioniste (…) doit cesser de (lancer) de telles accusations infondées », a dit le porte-parole des Affaires étrangères Saïd Khatibzadeh lors d’une conférence de presse à Téhéran. « L’Iran n’hésitera pas un instant à défendre ses intérêts et sa sécurité nationale », a encore dit M. Khatibzadeh, affirmant que « ce n’est pas la première fois qu(‘Israël) porte de telles accusations contre l’Iran ».

Le pétrolier Mercer Street a été jeudi la cible d’une attaque au drone en mer d’Oman, selon l’armée américaine dont plusieurs navires sont présents dans la région.

L’attaque a fait deux morts, un Britannique qui travaillait pour la société de sécurité Ambrey, et un membre d’équipage roumain, selon l’armateur Zodiac Maritime, une société internationale dont le siège est situé à Londres et qui appartient à l’homme d’affaires et milliardaire israélien Eyal Ofer.

Israël a aussitôt accusé son ennemi juré, la République islamique d’Iran, d’être à l’origine de l’attaque qui n’a pas été revendiquée.

La société Dryad Global, spécialisée dans la sécurité maritime, a elle aussi évoqué de nouvelles « représailles dans la guerre de l’ombre que se livrent les deux puissances », en référence à l’Iran et Israël.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a indiqué dimanche que son pays avait des « preuves » de l’implication de l’Iran dans l’attaque meurtrière.

« Je viens d’entendre que l’Iran, de manière lâche, tente d’échapper à sa responsabilité dans cette affaire, qu’ils nient (toute implication, ndlr). Alors je peux dire avec une certitude absolue que l’Iran a mené cette attaque contre le navire (…) Il y a des preuves de cela », a-t-il dit lors de la réunion hebdomadaire de son gouvernement.

« Nous nous attendons à ce que la communauté internationale signifie clairement au régime iranien qu’il a fait une grave erreur. Dans tous les cas, nous savons comment envoyer un message à l’Iran à notre manière », a ajouté M. Bennett

Le Premier ministre Naftali Bennett lors d’une réunion du gouvernement à Jérusalem, le 25 juillet 2021. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, avait accusé vendredi l’Iran de « terrorisme », appelant à une action internationale contre ce pays à l’ONU. « J’ai donné des consignes aux ambassades à Washington, Londres et l’ONU pour qu’elles oeuvrent auprès de leurs interlocuteurs gouvernementaux et les délégations compétentes au siège de l’ONU à New York », a-t-il indiqué sur Twitter.

« L’Iran n’est pas un problème israélien uniquement, mais un exportateur de terrorisme, de destruction et d’instabilité qui fait mal à tout le monde », a-t-il déclaré : « Nous ne devons jamais rester silencieux face au terrorisme iranien, qui porte atteinte aussi à la liberté de navigation ».

Les Etats-Unis ont accepté de participer à une enquête sur l’attaque meurtrière menée au large d’Oman sur un pétrolier géré par un milliardaire israélien, a affirmé le département d’Etat américain samedi.

L’armée américaine avait dit avoir répondu à un appel de détresse, précisant que des forces s’étaient rendues sur place et avaient pu voir des preuves d’une attaque. Les premières constatations « indiquent clairement » une attaque de type drone.

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken (g) et le ministre des Affaires étrangères israélien Yair Lapid. (AP/Montage)

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken et son homologue israélien Yair Lapid se sont entretenus au sujet de cette attaque et « ont convenu de travailler avec le Royaume-Uni, la Roumanie, et d’autres partenaires internationaux pour enquêter sur les faits, apporter leur soutien et envisager de prochaines étapes appropriées », a déclaré le porte-parole du département d’Etat américain Ned Price dans un communiqué.

Londres a déclaré que cette action « délibérée, ciblée et illégale » avait été « menée par l’Iran », a affirmé dimanche le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab, appelant ce pays à « cesser immédiatement ses actions mettant en danger la paix et la sécurité régionales et internationales ».

En Iran, la télévision d’Etat a cité des « sources informées dans la région » selon lesquelles l’attaque répondait à une « récente attaque israélienne » en Syrie – où Téhéran soutient le régime Assad dans la guerre -, sans donner plus de détails.

L’attaque semble avoir été menée par plusieurs drones iraniens qui se sont écrasés dans l’espace de vie situé sous le centre de commandement du bateau, indique le journal américain The New York Times, citant des sources anonymes israéliennes.

« Nous avons été les premiers à développer des drones et parmi les premiers à avoir développé le concept de (drone) kamikaze, et les Iraniens sont en train de nous imiter et d’adopter les mêmes techniques », a pour sa part affirmé à l’AFP le général à la retraite Shlomo Brom, chercheur au Institute for National Security Studies en Israël.

Pour le général à la retraite Yossi Kuperwasser, Israël peut tenter d’accroître la pression mondiale contre l’Iran. Mais il se garde aussi la possibilité « d’agir en dehors du champ diplomatique », comme le suggère le Premier ministre. « Mon hypothèse est que l’intention est avant tout de continuer à agir contre la présence iranienne en Syrie », a déclaré M. Kuperwasser à la radio militaire israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...