Pharell Williams viendra en Israël cet été
Rechercher

Pharell Williams viendra en Israël cet été

La star du hip hop et de R&B jouera au LIVE Park de Rishon le 21 juillet

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Pharell Williams (Crédit : Andrew Levine/Flickr/Wikimedia commons)
Pharell Williams (Crédit : Andrew Levine/Flickr/Wikimedia commons)

Vous voulez être ‘Happy’ ? Le maître de la joie, le roi de la pop, Pharrell Williams, viendrait en Israël cet été pour un spectacle d’une nuit le 21 Juillet au LIVE Park de Rishon Lezion.

Il a envoyé une vidéo avec un montage de sa propre musique pour inviter le public israélien à son concert.

Le promoteur Udi Appleboim, qui travaille en collaboration avec le groupe Zappa, fait venir la star de la pop, qui est peut-être le mieux connu pour son titre, « Happy » de 2013, qui est devenu un phénomène mondial qui a poussé des gens à filmer des centaines de vidéos affichant les environs « happy » des différentes villes, pays, ou des personnes ou des groupes « Happy ».

Williams viendra faire un tour de ce côté de l’océan en juin. Il passera par l’Azerbaïdjan et la Pologne avant de se rendre au Danemark, en Hollande, en Belgique, à Londres, en Italie, en Suisse et plusieurs festivals français.

Elevé dans la banlieue de Virginia Beach, en Virginie, Williams était un joueur de caisse claire dans son groupe de collège et a rencontré son ami de longue date et partenaire, Chad Hugo, à un camp d’été.

Il se décrit souvent comme un nerd [une personne ayant des connaissances étendues, souvent considérée comme un nul], et, en fait, son groupe de funk, rock et hip-hop band avec Hugo s’appelle N.E.R.D., un acronyme pour No-One Ever Really Dies [personne ne meurt jamais vraiment].

Les deux hommes ont joué dans la fanfare du lycée, et ont signé avec un label suite à leur spectacle au concours de talents de leur lycée avec le groupe R&B, appelé The Neptunes. Ils ont produit de la soul, du hip hop et du R & B, et ont éventuellement fini par travailler avec les stars de la musique comme Jay-Z, Britney Spears et Justin Timberlake.

Un article sur Williams publié dans le Telegraph en 2004 a décrit la signature sonore de William comme étant un « crunch rock de guitare et de synthétiseurs sautillants avec le beat lourd du hip-hop », que beaucoup apprécient.

C’était en 2010 que Williams a composé la bande originale du film d’animation « Moi, moche, et méchant », suivi de « Moi, moche, méchant 2 », et le désormais inoubliable « Happy », qui a été nominé en 2013 au Grammy Awards, ainsi que pour l’Oscar de la Meilleure chanson.

Williams a fini par perdre face à « Let It Go » de « Frozen ».

Il a précisé dans de nombreuses interviews qu’il n’était pas « une sorte d’artiste traditionnel … Je suis, tu sais, bizarre, souvent considéré comme le gars bizarre derrière les claviers », a-t-il expliqué dans « AskMen » en 2007.

Connu comme un skateboarder d’âge moyen avec un half-pipe dans son manoir de Los Angeles qui transporte un Blackberry en or, Williams s’est lui-même défini dans AskMen comme faisant partie d’une petite société d’individus « qui font ce qu’ils font », ajoutant qu’il fait partie d’ « une société de penseurs… pas du vaste [groupe] énorme de célébrités ordinaires… mais celui qui peut sortir un album avec NERD, quand il veut ».

Les billets pour le concert de 21 juillet de Pharrell Williams sont en vente sur son site et leaan.co.il. Les billets coûtent 329 shekels pour les sièges dans la fosse et 790 shekels pour les sièges dans le golden ring.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...