Pharrell Williams menacé d’être boycotté en Afrique du Sud
Rechercher

Pharrell Williams menacé d’être boycotté en Afrique du Sud

Le BDS conteste les représentations de l'artiste du fait de sa collaboration avec une compagnie qui se produirait entre autres en Cisjordanie

Pharell Williams (Crédit : Andrew Levine/Flickr/Wikimedia commons)
Pharell Williams (Crédit : Andrew Levine/Flickr/Wikimedia commons)

Le chanteur, compositeur fait l’objet d’une controverse en Afrique du Sud rapporte le magazine Rolling Stone.

L’artiste sera en tournée sur place le mois prochain, mais des activistes locaux du mouvement BDS ( Boycott, Désinvestissement et Sanctions), n’apprécient pas les activités de ce dernier avec l’entreprise Woolworths.

Woolworths est une entreprise de vente au détail accusée de produire certains de ses produits dans les territoires palestiniens.

L’année dernière, la compagnie avait déjà expliqué que seulement 0,1 % de ses produits alimentaires provenaient d’Israël, rapporte le site Rolling Stone.

Pharrell Williams travaille en collaboration avec Woolworths en tant que créateur sur des projets de mode. Il participe également au financement d’un projet éducatif.

La ville du Cape Town a réagi face à ces menaces de boycott des représentations de l’artiste.

Le mouvement BDS est interdit d’entrée le soir de la première représentation le 21 septembre 2015.

L’artiste n’a pas répondu à cette polémique.

D’autre part, le représentant du mouvement BDS en Afrique du Sud a déclaré : « Pharell Williams va devoir affronter le plus grand clash qu’aucun artiste ait eu à affronter depuis ces trente dernières années en Afrique du Sud, depuis les jours de l’Apartheid. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...