« Phoenix », la fiction d’Arte sur une déportée au nouveau visage
Rechercher

« Phoenix », la fiction d’Arte sur une déportée au nouveau visage

Servi par un scénario digne d'Hitchcock, "Phoenix" raconte l'histoire d'une femme juive rescapée au visage refait par la chirurgie qui rencontre son mari qui la croyait morte

L'actrice Nina Hoss lors de l'avant-première de "Phoenix" (Crédit: capture d'écran Red Carpet News TV/Youtube)
L'actrice Nina Hoss lors de l'avant-première de "Phoenix" (Crédit: capture d'écran Red Carpet News TV/Youtube)

La chaîne franco-allemande Arte diffuse jusqu’au 9 octobre sur son site, une fiction de Christan Petzold qui retrace l’histoire de Nelly Lenz, une chanteuse juive rescapée, interprétée par Nina Hoss.

Phoenix raconte l’histoire de cette chanteuse qui, « gravement brûlée, a pu bénéficier d’une opération de chirurgie réparatrice qui lui a donné un nouveau visage » raconte la production.

« Les mois de convalescence ont été longs et elle s’apprête à rentrer enfin à Berlin. Aidée par son amie Lene Winter, qui travaille à l’Agence juive, Nelly espère y retrouver la trace de sa famille. Elle recherche surtout Johnny, son mari pianiste, dont elle est sans nouvelles. Lene affirme que ce dernier avait déposé une demande de divorce juste avant l’arrestation de Nelly, mais celle-ci refuse de la croire. Un jour, elle croise Johnny près du Phoenix, une boîte de nuit où les soldats américains viennent s’amuser, et où il est désormais serveur. Surpris par sa troublante ressemblance avec l’épouse qu’il croit morte, Johnny lui propose de se faire passer pour elle afin qu’il puisse hériter des biens de ses riches beaux-parents. Nelly accepte… »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...